Notre sponsor

24 avr. 2008

Espanyol-Champvent 5-1 (3-0)

mardi 22 avril 2008 - 20:00
2ème ligue, groupe 2


Non, le FC Champvent n’est pas en crise. Mais presque. Pour preuve, le bilan comptable, depuis la reprise, devient dérisoire : 0.8 points par match en moyenne; soit un vrai rythme de reléguable.

Bien sûr, il y’a les blessés. Bien sûr, il y’a des suspendus. Mais se cacher derrière ce simulacre d’excuses ne serait que symptomatique d’un groupe sans ressource, acceptant fébrilement la fatalité qui s’abat sur lui. Et ce n’est pas au gré de la prestation de mardi soir, aboulique et sans panache, que le FC Champvent va rebondir.

Un excellent adversaire

5-1. Sévère ? Difficile à dire, d’autant qu’en face, s’érigeait une formation de l’Espanyol de Lausanne, dont l’effectif aura été complètement chamboulé durant l’intersaison. Et de quelle manière : présentant un jeu simple, efficace et varié, construit par des joueurs techniquement habiles, l’Espanyol Lausanne new-look (9 arrivées au mercato a-t-on pu entendre au bord du terrain) a véritablement surclassé une équipe du FC Champvent empruntée, et carrément dépassée par les allants de son adversaire. Et évidemment, en conjuguant la décrépitude du jour des chanvannais aux aisances techniques espagnols, l’issue de la rencontre est sans équivoque.

Pourtant, l’évolution de la partie aurait pu être différente. Finalement, quel aurait été l’engouement chanvannais si Nicolas Glauser avait pu ouvrir le score sur sa première incursion ? Un but aurait-il finalement éveillé un quelconque esprit de révolte chez les chanvannais ? Nul ne sait.

Mais au final, la défaite subie sur la magnifique pelouse artificielle (qui n’a rien d’un champ de patate), ne souffre d’aucune discussion. Et le seul regret que le FC Champvent peut nourrir est relatif à l’ampleur apparente du score. Les protégés à Tonton ont en effet galvaudé une salve conséquente d’occasions de buts. Dommage, surtout pour le moral.

Samedi contre Slavia: trois points ou rien!

Un malheur ne venant jamais seul, Yves Hofmann (grosse blessure à la cheville) et David Fürst (quatre cartons jaunes) viennent étoffer la panoplie déjà conséquente des indisponibles pour la prochaine échéance. Nul besoin de préciser que l'effectif du FCC s'éffiloche comme peau de chagrin, et que pour sortir de la mauvaise passe, chaque joueur devra maîtriser, sans retenue, l'art du sacrifice, et du surpassement de soi.

Après une telle claque (la dernière déculottée remonte au 3 novembre 2004 – 1-6 contre Vallorbe/Ballaigues), le FC Champvent devra impérativement se ressaisir en empochant les trois points face au FC Slavia Lausanne, une formation déjà promise à la relégation.
__________________________


Champvent: Beney, Beso, Bardet, Siragusa (Fiorèse, 46ème), Reymond, Rameche (Poget, 75ème), Pereira, Fürst, Clément, Glauser, Hofmann (Minic, 46ème)

Buts: 1-0 Espanyol (20ème), 2-0 Espanyol (30ème), 3-0 Espanyol (39ème), 4-0 Espanyol (59ème), 4-1 Beso (69ème), 5-1 Espanyol (79ème)

Notes : Terrain synthétique de Chavannes.... 80 spectateurs.... Temps humide.... Pelouse artificielle magnifique.... Excellent arbitrage.... Avertissement à Fiorèse (jeu dur).... Sorties prématurées de Siragusa et Hofmann (blessés).... Absences de Munoz (suspendu), Bencivenga, Vial (blessés), Chatton (professionnel), Yayla (privé).... Remerciements aux supporters présents (Florence, Alex, Melon, Leuleu, Barton, Albigol, Denis & Françoise, Yéyé - si j'ai oublié quelqu'un, je paie à boire) pour votre compréhension, on fera mieux samedi!!!.... Liverpool-Chelsea 1-1....



Fouad n'aura, comme ses coéquipiers, pas été au sommet de son art mardi.




Fürst, Bardet, Clément: plus de rage au dîner du club le mois dernier que mardi soir...

1 commentaire:

Sacha a dit…

D'ailleurs, je pense que cette équipe d'Espanyol va encore engranger pas mal de points.

Aux lecteurs des autres équipes du groupe de redoubler de vigilance!