Notre sponsor

23 avr. 2008

Orbe II - Champvent II 2-1 (1-1)

Compte-rendu de match de David Grandjean, entraîneur

Dimanche 20 avril (15:00)
4ème ligue, groupe 4


Après deux semaines d’entraînement sans match, il va s’en dire que nous étions partagés à l’idée de recommencer la compétition, d’un côté le plaisir de renouer avec le terrain, et d’autre part, la crainte d’avoir perdu un peu de rythme.

Sachant qu’Orbe s’était largement renforcé pendant la pause, j’ai expliqué à mes joueurs que si on devait perdre, et bien au moins perdre avec des résolutions plutôt offensives que défensives ! Raison pour laquelle nous avons opté pour un 3-5-2, une première en somme assez risquée, mais qui me donnera à réfléchir quand à l’orientation de la saison.

Malheureusement, nous fûmes vite dans le bain : 38 secondes sur corner concédé, nous encaissons le premier but, et je dois dire qu’à partir de ce moment nous avons subi le match de plein fouet, subissant les assauts répétés de cette très bonne équipe d’Orbe qui pratique un très beau football, fait d’une touche de balle, de profondeur, de vitesse et dotée ma foi d’une excellente technique.

Un manque de rythme

Très tôt j’ai compris que nous n’étions pas dans le coup, nos deux milieux récupérateurs, soit Tanner et Glauser étaient partout, mais ne parvenaient pas à relancer le jeu, nous étions tous extrêmement brouillons, et le déchet était tel que nous ne pouvions pas prétendre inquiéter Orbe sur cette première mi-temps. De plus nous avions tous un mètre de retard sur chaque action, le manque de rythme se faisait cruellement sentir.

Et puis dans cette fin de première mi-temps, il y’a eu tellement d’occasion gâchées de la part d’Orbe, penalty raté, ballons envolés par-dessus la cage, alors qu’un petit plat du pied aurait suffit, que je me suis secrètement dit, ils ont peut être laissé passer leur chance.

Après avoir bu le thé, c’est une tout autre équipe qui rentra sur le terrain – oh nous n’avons pas pratiqué un meilleur football –, mais nos intentions furent plus physiques, nous n’avions plus un mètre de retard, notre vitesse d’exécution devint plus grande, et ce qui devait arriver arriva, sur pratiquement la seule erreur défensive d’Orbe nous égalisions par Danièle Magurano de façon méritée pour ce bon quart d’heure.

Une excellente réaction

Et là tout d’un coup le match tourna à notre entière avantage, Orbe parut KO debout et commença à douter, à s’arc-bouter, à commettre des mauvaises passes, bref la confiance n’y était plus. Malheureusement il fallut qu’une bête ballon touché du bras par Jaquemet sur corner, ne donne à Orbe un penalty qu’ils ne se firent pas prier de marquer pour revenir dans la partie.

Orbe fut donc tout content de l’aubaine qui lui fut offerte, et repris le jeu à son compte jusqu’au dernier quart d’heure, ou le FC Champvent remit toutes ses forces dans la bataille, Orbe était recroquevillé derrière lançant quelques piques par des contres, mais nous ne parvînmes pas égaliser, pourtant les occasions étaient là.

Si je dois tirer des conclusions de ce match, elles seront :les suivantes :

- Grande satisfaction de cette défense à 3, chapeau les gars !!! en particulier Yvan qui s’écroula le match terminé, visiblement à bout de souffle.

- Le milieu de terrain en particulier, Tanner et Glauser, n’ont pas réussi leur examen de passage, beaucoup de peine à la relance, mais bien meilleurs en deuxième mi-temps.

- Physiquement, je suis un peu rassuré, de la peine à trouver le rythme, mais la fin de match a prouvé que le physique était plutôt avec nous.

Et pour finir, je tiens à souligner l’état d’esprit impeccable qui règne dans cette équipe, ou ma foi il fait bon vivre ces temps, malgré les défaites, certes, mais nous avons affronté des bonnes équipes.

______________________


Champvent II : Pisu, Jaquemet, Notz, Pfander (Melfi, 65ème), Tanner, Glauser, Jorris (Magurano, 35ème), Ravussin, Aebischer, Golay, Poget (Rodriguez, 65ème)

A disposition : Jeanneret, Geretti, Terrapon, Thévenaz

Notes : Terrain du Puisoir.... Absence de Daburon (suspendu)....



Cédric Pfander a dû sortir, blessé au genou...



Daburon, à droite, était indisponible dimanche - blessé




Yann Tanner a rapidement dû s'adapter à son nouveau poste

2 commentaires:

David Glauser a dit…

ca c est une defaite qui fait du bien a voir putain!

on sent que la deux a retrouve une paire de couilles et que ce deuxieme tour va se derouler d une toute autre facon que le precedent!

allez la deux!

화이팅! ^__^V

Bod a dit…

Bigjean: oui même avec les défaites on sent qu'il y a une âme dans cette équipe. Et c'est un pure bonheur d'aller s'entrainer. On rigole bien même avec dame météo qui nous joue des tours...

Sacha: merci pour cette belle photo, mais je crois bien que mon pull doit avoir un petit trou... Tu la sort d'où???