Notre sponsor

14 sept. 2007

Champvent - Espanyol Lausanne 6-2 (3-1)

Champvent – Espanyol Lausanne 6-2 (3-1)
Jeudi 13 septembre 2007
2ème ligue, groupe 2

___________________________________

Attention: Ce résumé de match n’engage que son auteur – et ne reflète donc pas l’opinion officielle du FC Champvent. Si l’article vous gêne, merci de vous en prendre à son auteur, et non à son club. Merci. Vos commentaires sont d'ailleurs les bienvenus à ce sujet.
___________________________________

« Bon les gars, c’est l’équipe qui arrachera le plus de patates qui gagnera ce match. »

Même si toute boutade a sa part de vérité, les propos véreux tenus par les joueurs d’Espanyol Lausanne pour qualifier le "champ de patates" de Champvent étaient d’une condescendance extrême. Et bien au-delà de la simple pelouse, les visiteurs lausannois ont jugé bon de critiquer, avec dédain, les installations chanvannaises.

Ceci dit, je suis bien loin de prôner nos installations et le cadre de terrain bucoliques, et reconnaît tacitement que le Stade du Battoir est loin d’être moderne (plus vieux, ça tombe). Il faut donc accepter les remarques de nos visiteurs, d’autant que notre terrain est potentiellement le moins bon du groupe... C’est simplement la manière de critiquer gratuitement qui me laisse souvent pantois.

Il est évident que la plupart des visiteurs – surtout en 2ème ligue – peinent à imaginer que ce sont des joueurs (oui, oui, des joueurs) du club qui s’occupent bénévolement du terrain du FC Champvent. Naturellement, ceci peut paraître plutôt incompréhensible pour des "grands" joueurs, qui sont habitués à jouer sur de magnifiques billards, généreusement financés par les impôts du citoyen, et entretenus par des jardiniers professionnels de leurs villes.


Le terrain du Battoir – l’objet de si peu de convoitises...



Evidemment, lorsqu’on joue dans un petit village du Nord-Vaudois, qui plus est nommé "champ" et "vent", on peut s’attendre à de l’arrogance et de l’insolence de la part des visiteurs – surtout lorsqu’ils proviennent de la gigantesque mégapole lausannoise.

Le terme à la mode : « Paysan ! »

"Paysan!" Ce métier, si noble soit-il, fait souvent office de qualificatif péjoratif de choix, utilisé par l’adversité pour caractériser un adversaire qui joue dans un club de campagne.

Jeudi soir, l’insulte (puisqu’elle est utilisée comme telle), a sifflé plus d’une fois dans les oreilles chanvannaise.

Ironiquement, ce qualificatif a la particularité de vexer le premier irascible visiteur ; au moins tout autant que les horrible insultes que peuvent être "fils de p*te", "conn*rd, ou encore "en*ulé"! (Désolé chers parents, et merci aux enfants de ne pas utiliser ce langage dans votre vocabulaire quotidien)

La réalité du terrain

M’enfin, n’oublions pas que jeudi soir, un match de football a eu lieu. Et ô malheur, ce sont bien les paysans de Champvent qui se sont imposés ! Et plutôt six fois que deux.

Ce score (6-2) "à la Federer" aurait pourtant pu connaître un autre épilogue. L’Espanyol Lausanne est en effet mieux entré dans la partie, touchant par deux fois les montants du but à Greg...

Suite aux quelques absences de choix (Munos et Reymond notamment) JDT avait dû coucher une équipe innovatrice sur l’échiquier, avec quelques joueurs évoluant à des postes auxquels ils ne sont que peu coutumiers. Il était donc logique de voir le FCC entrer lentement dans la partie, cherchant à trouver ses marques, et à s’organiser en conséquence des modifications d’effectif.


Le fameux champ-de-patates...



Une fois l’orage passé, Champvent se mit à prendre le jeu à son compte, et réussissait petit à petit à prendre le dessus sur le talentueux milieu de terrain d’Espanyol. En conséquence, "la une" obtenait bon nombre de coup francs intéressants. Une aubaine, puisque les quatre premières réussites de Champvent furent inscrits sur balles arrêtées !

Les visiteurs lausannois eurent le mérite de continuellement revenir dans la partie, mais c’est Champvent, beaucoup plus percutant offensivement, qui se créaient les meilleures possibilités.

Peut-être usé par son match de mardi en Coupe, l’Espanyol Lausanne s’est progressivement éteint, permettant aux disciples de Tonton de survoler la seconde période. La domination locale était incontestable, et sans les quelques approximations offensives, les chanvannais auraient même dû aggraver le score.

Après avoir subi deux défaites de rang, Champvent se relance donc complètement dans le championnat, pour occuper provisoirement la 4ème place du classement.

De son côté, la formation lausannoise reste embourbée dans la seconde partie du tableau et se retrouve à 8 points de Champvent. C'est ce qui s'appelle en avoir gros sur la patate...

__________________________________


Champvent: Beney, Fürst, Rameche, Bardet, Glauser (Beso, 70ème), Clément (cap), Pereira, Bencivenga Ad. (Fiorèse, 73ème), Bencivenga Al, Yayla (Hofmann, 65ème).
Entraîneurs: Tharin, Notz, Duvoisin (oui, c'est bien notre Mitchon national)

Buts: 1-0 Clément (9ème), 2-0 Bencivenga Al (26ème), 2-1 Espanyol (30ème), 3-1 Clément (39ème), 4-1 Glauser (51ème), 4-2 Espanyol (59ème), 5-2 Hofmann (69ème), 6-2 Vanotti (74ème)

Notes: Terrain du Battoir..... Bonne pelouse (eh oui!)..... Temps frais, mais agréable pour jouer.... Champvent sans Chatton (blessé), Munoz (suspendu), Magnin (vacances de jardinage), Siragusa (blessé), Reymond (vacances de saôulon).... Première apparition de Yayla sous le maillot de Champvent.... Pénalty manqué par Champvent (79ème).... Avertissement à Glauser.... Retour de Sébastien "Monkey" Bardet de blessure....

11 commentaires:

Anonyme a dit…

Magnifique article !!!
Merci Sacha.
Vous joueurs ne retenez pas ces parole de gens stupides complexés par la défaite.
Vous joueurs, spectateurs, sponsors ou dirigeants. Soyer fier de votre club sains et propre, nous ont peut le dire eux non…. Alors BRAVO et VIVE les paysans…
Bravo à vous tous (les joueurs et Tonton et Yvan) et un magnifique match de Greg. BRAVO belle réaction…
Ah j’allais oublié qui a remarqué le magnifique gardien remplacent de Champvent !!!! A quand l’entrée de L’AIGLE ROYAL sur le terrain….
A + et encore BRAVO SUPERBE.

Anonyme a dit…

Magnifique article !!!
Merci Sacha.
Vous joueurs ne retenez pas ces parole de gens stupides complexés par la défaite.
Vous joueurs, spectateurs, sponsors ou dirigeants. Soyer fier de votre club sains et propre, nous ont peut le dire eux non…. Alors BRAVO et VIVE les paysans…
Bravo à vous tous (les joueurs et Tonton et Yvan) et un magnifique match de Greg. BRAVO belle réaction…
Ah j’allais oublié qui a remarqué le magnifique gardien remplacent de Champvent !!!! A quand l’entrée de L’AIGLE ROYAL sur le terrain….
A + et encore BRAVO SUPERBE.

Anonyme a dit…

Magnifique article !!!
Merci Sacha.
Vous joueurs ne retenez pas ces parole de gens stupides complexés par la défaite.
Vous joueurs, spectateurs, sponsors ou dirigeants. Soyer fier de votre club sains et propre, nous ont peut le dire eux non…. Alors BRAVO et VIVE les paysans…
Bravo à vous tous (les joueurs et Tonton et Yvan) et un magnifique match de Greg. BRAVO belle réaction…
Ah j’allais oublié qui a remarqué le magnifique gardien remplacent de Champvent !!!! A quand l’entrée de L’AIGLE ROYAL sur le terrain….
A + et encore BRAVO SUPERBE.

Anonyme a dit…

Magnifique Sacha, tu as écris ce que tu avais sur le coeur, et surtout pour ces insulte gratuite et vraiment mal placé.

On devrait peut-être leur envoyer un sac de patate en guise de cadeau.

Félicitation à toute l'équipe, continuez à nous faire plaisir au bord du terrain (stade) pour melon.

HASTA SIEMPRE

David Glauser a dit…

ben tu vois que t en as de l inspiration pour tes articles?

toi qui te pretendait a sec, tu sembles plutot avoir la patate!~

Anonyme a dit…

6-2 dans le buffet, c est la meilleure réponse à leur apporter. Nous avons vécu les mêmes moments pathétiques contre Concordia (paysan, patates, etc, .. ).Et en plus pas un rond laissé à la buvette...
P.S. si Fustier pouvait quand même faire un effort pour marquer droit contre nous...

marley a dit…

Come we go chant down babylone one more time!!

Quelle démo les gars!!

Les patates ils connaissent, c'est ce qu'ils bouffent tous les jours pour pouvoir payer leur BM!!

Anonyme a dit…

Hello,

La meilleure leçon est toujours celle donnée sur le terrain par les acteurs!
Superbe FCC.
Pis Sacha, Vanotti est le seul joueur qui arrive à marquer un but sans être dans l'équipe ;-))

A plus
Bijou

Joueur de Concordia a dit…

Il me semble que le FC Concordia a été très fair-play contre le FC Champvent, et ce malgré les circonstances que tout le monde connaît, et je n'ai entendu aucun joueur de mon équipe lancer des insultes comme "paysan" ou autres. En ce qui concerne la buvette, nous avons quand même pris une quinzaine de bières et une bouteille de blanc. Ce que je vous propose la prochaine fois c'est que vous nous mettiez un car à disposition pour pouvoir rentrer sur Lausanne et comme ça on pourra dévaliser (on se comprend) votre buvette. Alors avant de critiquer gratuitement notre équipe juste parce qu’on est « de la ville », renseigne toi davantage Anonyme. Bon championnat FCC.

bart a dit…

Belle victoire les gars! BRAVO!

Premier match cette saison où l'on marque dans les deux mi-temps. De bonne augure pour la suite!!!

GO ON !

Cheers

Sacha a dit…

Salut joueur de Concordia!

Je partage totalement tes propos sur votre fair-play lors du premier match de championnat. Et dans l'article, je voulais en aucun cas mettre toutes les équipes lausannoises dans le même panier.

Malgré les événements du match, vous êtes restés fair-play en permanence. Je vous félicite pour votre bel état d'esprit.

Si seulement toutes les équipes étaient comme vous!

Bon championnat à vous!