Notre sponsor

21 avr. 2010

Coupe: Champvent - SLOII 5-2 (0-0)

Mardi 20 avril (19:15)
Coupe Vaudoise, quart de finale


La Coupe, c’est ce championnat si particulier qui sait assimiler rebondissements et surprises; renversements et anecdotes. On aime parler de la magie de la Coupe. On aime voir David vaincre Goliath. On aime encenser le ‘’petit’’. On aime conspuer le favori. Magie ou pas, favori ou non, pour Champvent, le faux-pas serait impardonnable.

A l’instar d’autres clubs, le Président Claude Meylan avait fait de la Coupe sa priorité, son rêve, et sa chimère personnelle. Qualifié pour les quarts de finale, il fallait logiquement s’en remettre à cet objectif ambitieux, quitte à y laisser des plumes en championnat.

D’ailleurs, un succès en Coupe ne vaut-il pas toutes les 5èmes places du monde?

Le tirage au sort avait fait du Stade Lausanne Ouchy II un adversaire redouté, puisqu’il briguait une troisième place en championnat de 3e ligue (derrière Bavois, que Champvent avait battu au tour précédent) et qu’il avait déjà épinglé une formation de 2e ligue lors du tour précédent de la Coupe. Méfiance obligatoire, et suspicion naturelle d’un adversaire à prendre au sérieux. D’autant qu’en Coupe, quand deux équipes de catégories différentes s’opposent, le nivellement s’instaure. Quand une équipe part favorite, trop sûre de sa supériorité, elle échoue. Et le Stade Lausanne Ouchy II venait à Champvent prêt à y annihiler les rêves en vigueur.

Débuts difficiles pour Champvent

La première demi-heure sera d’ailleurs à l’avantage des lausannois, organisés en un 4-5-1 adapté aux circonstances; un système qui posait mille problèmes à un Champvent surclassé tactiquement. "SLO" n’était pas forcément dangereux devant le but, mais certainement menaçant de par sa qualité de jeu.

Heureusement, les joueurs à Jean-Daniel Tharin ont su s’ajuster à la tactique adverse au fil des minutes, se créant même quelques chaudes situations avant le thé (30e Al.Bencivenga, 41e Vanotti).

Si la première période fut plutôt hermétique, la seconde sera plus ouverte aux offensives. Pour sa première titularisation, Oscar Rodrigues parvenait à ouvrir le score suite à un corner d’Albino Bencivenga. Un but suivi, quelques minutes plus tard par la réussite d’Albigol, qui crucifiait le portier adverse d’une frappe déviée. Champvent avait prit le dessus, et avait désormais l’avantage psychologique pour soi.

Gérer l'avance au score

SLO parvenait pourtant à revenir dans la partie une première fois, mais l’espoir ne dura que quelques minutes, Vanotti offrant un nouveau break à Champvent avant qu'Oscar Rodrigues - encore lui - ne donne la qualification aux chanvannais.

Pourtant, le meilleur restait à venir. Menant 4-2 et résistant aux poussées lausannoises, Champvent obtenait ce qui semblait être un anodin coup-franc à 55 mètres du but adverse. Fallait-il gagner du temps? Peut-être. Fallait-il conserver le ballon pour faire tourner l’horloge? Certainement. Pourtant, Fouad Ramèche – de retour en grande forme après une blessure – envoyait un lob aux allures de missile (ça ressemblait un peu à ça), qui prenait un gardien trop avancé par surprise. Tout simplement exceptionnel et magique. Magique, à l’instar de ce que représente la Coupe.

Place aux demi-finales

Il ne reste désormais aux chanvannais qu'une seule et unique marche à gravir avant de pouvoir rêver d'une éventuelle finale de Coupe Vaudoise. Une étape qui passera par Aigle (2e ligue), Ecublens(4e) ou Savigny (3e).

___________________________________________


Champvent: O.Glauser; Siragusa, Ramèche, Lauper, Balla Zambo; Munoz, Rodrigues (73e Miranda), Minic, Clément; Vanotti (73e Ad.Bencivenga), Al.Bencivenga (77e Hofmann)

Buts: 53e Rodrigues (2) 1-0; 61e Al.Bencivenga (32) 2-0; 66e SLO II 2-1; 69e Vanotti (10) 3-1; 76e Rodrigues (3) 4-1; 82e SLO II 4-2; 88e Ramèche (2) 5-2

Notes: Stade du Battoir, Champvent… 80 spectateurs… Pelouse moyenne… Excellent arbitrage, la classe… Avertissement à Lauper (80e, jeu dur), Rodrigues (61e, jeu dur)… Champvent sans Beso (privé), N.Glauser (blessé)… Champvent interrompt une série de 3 matchs sans victoire… 4e match en 11 jours pour Champvent... 5e match consécutif avec un but pour Albino Bencivenga… 1ère titularisation d’Oscar Rodrigues… Prix de l’entrée: gratuit… Menu de la buvette ‘’chez Colette’’: pizzas et sandwiches… Eau chaude sous la douche: oui… Propreté du vestiaire adverse: bien … Match en direct sur Twitter (merci Bart)… Présence de l’adversaire à la buvette: bien… Caisse de bière offerte par: Claude Meylan, président


FC Champvent on Facebook

Share






Champvent-Stade Lausanne, une atmosphère de Coupe

Oscar Rodrigues, première titularisation et un doublé

Champvent a souffert avant d'ouvrir le score

Fouad Ramèche, un but venu d'ailleurs