Notre sponsor

9 avr. 2009

Champvent - Baulmes II 0-2 (0-1)

Mardi 7 avril 2009 (20:00)
2e ligue, groupe 2

La saveur exquise de la victoire à Crissier n'aura duré que 48 heures. Juste le temps pour Champvent de s'incliner dans un derby baulméran insipide. Un derby morne, terne. La rivalité historique Baulmes-Champvent s'est muée, mardi soir, en une aphone cacophonie. Ou quand la montagne accouche d'une souris.

A l'instar de la défaite initiale face au FC Orbe (0-2), Champvent a encore montré ses limites au cours d'une première période sans panache. 45 minutes durant, les chanvannais ont semblé fatigués, empruntés voire désabusés face à un voisin baulméran qui vit, lui, sur un petit nuage depuis la reprise (quatre matchs, dix points déjà). Un état de grâce symbolisé par l'ouverture du score du latéral gauche du FCB, qui laissa Olivier Glauser pantois après un véritable missile des 30 mètres. Un éclair dans la grisaille du jeu.

45 minutes de doute.

Pourtant, les 45 minutes de misère auraient pu être sauvées par les bonnes occasions d'Albino Bencivenga - un premier tir rasant le poteau s'ajoutant au coup-franc bien détourné par le gardien adverse. Mais ces deux grosses occasions cachaient une stérilité flagrante d'un FCC qui semablait bien incapable de se frotter à un voisin baulméran plus volontaire, et autrement plus affûté dans les duels. Inconsciemment, Champvent revivait le débâcle urbigène.

Heureusement, le FC Champvent s'est, cette fois-ci, donné les moyens de renverser la vapeur. Après le thé, les joueurs à Jean-Daniel Tharin ont montré un visage plus conquérant et incisif, laissant enfin ses doutes rédhibitoires au vestiaire. Longtemps, Champvent accula son adversaire dans ses 35 derniers mètres, l'obligeant à abuser de longs ballons stériles pour se dégager. Champvent poussait. Champvent se démenait. Champvent menaçait. Mais Champvent butait sans cesse sur une muraille baulmérane solidement ancrée dans ces certitudes du second tour.

La deuxième période chanvannaise était d'ailleurs d'un tout autre calibre: suffisamment solide pour mettre à mal un excellent adversaire: mais insuffisante pour inverser un scénario au script étrenné par un FC Baulmes perspicace. L'épilogue fut ponctué d'un but encaissé après un corner mal négocié par le FC Champvent. 0-2: La messe était dite.

Un mal-être à domicile.

Au-delà de cette défaite, un autre constat surgit des travées du Battoir: 'la une' se tétanise en ses terres, enregistrant pour le coup sa quatrième défaite consécutive à domicile. Largement de quoi frustrer des supporters qui s'impatientent. Largement de quoi frustrer des joueurs qui ont certes su réagir mardi soir, mais qui ne se sont jamais véritablement donné les moyen d'agir.

Champvent (23 points) devra rapidement oublier ses soucis casaniers; tout en s'insufflant des vertus de combativité et du don de soi à l'occasion de son prochain match. La venue, mardi prochain, du premier reléguable, le FC Thierrens (16 points), s'annonce déjà comme décisive dans l'optique de la lutte contre la relégation.
__________________________________________


Champvent: O. Glauser; Siragusa, Beso, Bardet, Ramèche; Reymond (78e Ebangué), Ad. Bencivenga, Bonzon (78e N. Glauser), Clément; Al. Bencivenga, Vial (78e Castellino)

Buts: 0-1 Passpalaporte, Jean (27e), 0-2 Samir (76e)

Notes: Terrain du Battoir.... Pelouse difficile.... Temps printanier.... Arbitrage de Samir Pipic qui avertit Bardet, Clément, N. Glauser.... Champvent sans Hofmann (professionnel), Chatton (santé), Minic (blessé), Ricardo (blessé).... Menu de la buvette: sandwichs, spaghettis.... Présence de l'adversaire à la buvette: nulle, ou presque....


FCC - blurry I
Mon appareil photo ne fonctionne plus correctement depuis mardi...


FCC - blurry II
...comme on peut le constater ici...


FCC - blurry III
...mais de toute manière y'avait rien à voir contre Baulmes...


Firenze
...alors autant montrer le panneau d'entrée de la ville de Florence...


Florence à Disney
...ou Florence qui mange une barbapapa à Paris...


Kim, Albino, GD
...ou Kim, Albino et GD qui boivent une bière...

GD vestiaires
...ou GD qui fume dans les vestiaires (c'est pas à Champvent hein, on ne s'énerve pas...


Dôme de Florence
...ou le plafond du Dôme de Firenze...


Jack au musée Grevin
...ou Jack au musée Grevin à Paris...

5 commentaires:

bart a dit…

Dommage qu'on ait trop balancé sur leur no.13 en défence centrale. Il a carrément TOUT pris de la tete... et on a continué :o(
On s'est bien battu, mais manque bcp de créativité, de "jeu". A réctifier lors de la venue de Thierrens!

Anonyme a dit…

Bon sang de bonsoir ça fait chi*r d'avoir perdu.

Faut se secouer contre Thierens les mecs!

Dave a dit…

mythique Sach'! grande série de photos!

Anonyme a dit…

dommqge d etre aussi negatif pour un voisin jouant avec coeur et courage/La caisse de b.... offerte par l entraineur de Baulmes au FCC ,meritait elle pas aussi un petit mot ? et le goal de Carvalho meritait a lui tout seul le deplacement ... longue vie au FCC

Sacha a dit…

Hello anonyme,

Ben c'est difficile de rester positif après une telle prestation! Mais les trois points du FC Baulmes sont entièrement mérités, c'est du moins ce que j'ai essayé de retranscrire dans l'article.

Et pour la caisse de bière, j'ai effectiement omis de le mentionner (comme c'est le cas depuis le début du tour d'ailleurs, merci de l'avoir fait remarquer). Donc, merci à Jacky Pittet pour sa générosité!

A bientôt,
Sacha