Notre sponsor

13 mai 2008

Champvent-Echallens 2-1 (1-0)

Samedi 10 mai (19:00)
2ème ligue, groupe 2


L’affrontement avait des allures palpables de passation de pouvoir. L’avance au classement du FCC sur son adversaire challensois – 14 points à Noël – avait fondu comme neige au soleil au fil des semaines, pour se réduire, à la veille du match, à trois points seulement. Autant dire que pour ce FC Champvent alternant parfois le moins bon depuis la reprise, la venue d’un FC Echallens en pleine bourre, arborant fièrement son désir de lui chiper la cinquième place du classement, ne laissait rien augurer de bien réjouissant. Un sentiment confirmé par des statistiques challensoises éloquentes en phase retour: 5 victoires, pour deux matchs nuls.

Mais dans ce championnat, les vainqueurs du sport-toto ne feraient pas légion, tant certains résultats paraissent bringuebalants, voire étonnants d’inconsistances. Les match nuls pullulent parmi les formation de milieu de tableau, et le seul résultat nul (1-1) du favori Team-Vaud sur la pelouse d’un FC Epalinges à l’agonie depuis quelques semaines, est la parfaite transcription d’une ligue sans hiérarchie supposée.

Profitant de l’inconsistance régnant dans ce championnat, Champvent a lui aussi a su tirer son épingle, déjouant les pronostiques et les tendances actuelles, pour se faire le scalp d’Echallens, une équipe qui semblait, à priori, candidate sérieuse aux trois points du jour.

Champvent prend le taureau par les cornes.

Une fois n’est pas coutume, «la une» est mieux entrée dans la partie que son adversaire. Peut-être mus par un excès de confiance machinal, les challensois n’ont pas été capables, une mi-temps durant, de produire le jeu qu’est historiquement le sien : un style construit, façonné par des joueurs aux habilités techniques indéniables. Et pour contrecarrer ces plans, la faute revient au FC Champvent, plus volontaire dans ses déplacement, et autrement plus déterminé dans le duels. C’est donc relativement logiquement qu’Hugo Pereira trouva l’ouverture d’un lob magique, de 35 mètres. Splendide. (Désolé Hugo, 65 mètres sans élan, ça ne l’aurait pas fait...) 1-0, ou la récompense d’une supériorité jusqu’ici logique.

Conscients de ses approximations initiales, les visiteurs réagirent, après le thé, en se présentant sous d’autres dispositions – plus dignes de son rang. Subissant le contre-coup d’une première mi-temps aux grandes débauches d’énergie, les chanvannais commencèrent à laisser le monopole du cuire à son adversaire. Mais la rigueur tactique des protégés à Jean-Daniel Tharin & Co maintenait son adversaire à bonne distance.

Peu de véritables occasions de buts.

Si la domination dans le jeu sera challensoise, les occasions resteront de part et d’autres, plutôt rares. Comme preuve de cette frivolité offensive, les deux réussites de la seconde période surviendront sur balles arrêtées. Du côté des visiteurs, l’égalisation viendra sur penalty, alors que le FC Champvent inscrira le but de la victoire, à quelques minutes du terme seulement, sur corner.

Avec cette nouvelle victoire, la onzième de la saison, le FC Champvent profite des résultats alambiqués des autres confrontations du groupe, et reprend, ô surprise, cinq points d’avance sur son poursuivant direct qu’est, à ce jour, le FC Orbe.

Prochaine échéance, samedi prochain au Stade Municipal d’Yverdon, face au grand favori du groupe, le FC Team-Vaud (19h00).

_______________


Champvent: Beney, Reymond, Rameche, Bardet, Siragusa, Munoz, Pereira (Fürst, 78ème), Glauser, Clément (Bencivenga, 86ème), Fiorèse (Minic, 69ème), Beso

Buts: 1-0 Pereira (24ème), 1-1 Echallens (penalty, 61ème), 2-1 Clément (82ème)

Notes: Terrain du Battoir.... Bonne pelouse (à notre sens, les joueurs d’Echallens n’ont pas beaucoup apprécié du tout).... Temps chaud.... 130 spectateurs.... Avertissement à Munoz (jeu dur).... Champvent sans Yayla, Chatton (privé).... Retour de blessure de Hofmann, Bencivenga, Magnin, Minic.... Bon arbitrage.... Merci à Florence et Barton les photographes.... Menu de la buvette : Lasagnes, salade et sandwichs.... Douches gelées pour les retardataires.... Bon passage du FC Echallens à la buvette....




Bruno Reymond et Sébastien Bardet





Hugo Pereira s'est fait l'auteur d'un but remarquable.





Alija Beso, au duel





Nicolas Glauser et Alija Beso





Mais où est passé le ballon?





Adrien Munoz, encore impérial au milieu de terrain.





Fabio Siragusa, passeur décisif sur le 2-1

6 commentaires:

David Glauser a dit…

du bonheur tes articles Maitre Sach'!

joli coup de plume~

Sacha a dit…

Merci Dave!

C'est quand qu'on te revoit au Terrain du Battoir?

Cheers,
Buchet

Anonyme a dit…

Bravo, belle victoire méritée je pense d'après le match. Pourtant Echallens 2 joue bien au ballon d'habitude mais ont été cadenassé samedi soir.

Joli blog

David Glauser a dit…

l annee prochaine promis jure!

beer!

Dave

Melon a dit…

Sach,

Tu pouvais en dire plus sur ton superbe but de la tête !

Belle victoire les gars, bravo !

Fabio,

Superbe.... 2ème corner !!!!

Monkey a dit…

Fabio, t'es superbe ! Ne change rien... :)