Notre sponsor

11 oct. 2007

Champvent II – Vallorbe-Ballaigues II 2-3 (2-0)

Jeudi 11 octobre 2007 (20h00)
4ème ligue, groupe 4

Rome n’a pas été bâtie en un jour. Une équipe de foot ne peut l’être non plus.

La notion de «last minute» fait habituellement allusion aux Tour-opérateurs vantant, en totale allégresse, l’idylle d’un voyage de rêve. Le «last-minute» à la sauce Champvent II, c’est un billet aller simple pour l’enfer. Tentative d’explications.

La vie d’un groupe est souvent étroitement liée aux inévitables blessures, et aux suspensions punitives sanctionnant les éternelles morues ou râleurs du football. Il est même plutôt rare de pouvoir compter sur l’intégralité d’un contingent durant une saison. Ce n’est pas Champvent II qui nous contredira.

Amputé de neuf joueurs jeudi soir, il a fallu faire face – tant bien que mal – à une désertion aussi massive qu’absurde. Voyez plutôt : Daburon, Geretti, Rodriguez, Ravussin, Notz, Magnin, Vial, Glauser et Morier manquaient à l’appel.







Quand David Grandjean décompresse.





Corollaire : le duo Grandjean/Thévenaz a dû bricoler une équipe sur le tard, à la va-vite. Sans autre alternative, le staff du FCC s’est justement tourné vers la première équipe, lui suppliant de lui accorder quelques joueurs. Ce fut chose faite.

Jusque-là, pas de problème. Intrinsèquement, l’équipe avait même fière allure. Mais l’individu ne fait pas le groupe, c’est le groupe qui crée l’individu. Et c’est certainement là que Champvent a perdu le match.

Un manque de repère

Sans repère, sans affinité footballistique, aucune formation au monde n’est capable de s’improviser une cohésion. Evidemment, Champvent II n’est pas un extra-terrestre, et sa composition rafistolée a amené son lot d’imperfections : des automatismes au point mort, une liaison hésitante et une harmonie bidouillée. Bref, que des poussées bienveillantes mais individuelles, au détriment d’une marche en avant collective. Pour faire court, le talent était bien là, mais l’osmose n’y était pas.

Au moment du bilan, on ne peut jeter l’anathème sur aucun joueur, ni sur l’infirmerie débordante du FC, et encore moins sur une décision tactique des entraîneurs. S’il fallait chercher un coupable de la déroute chanvannaise, ça serait du côté de Vallorbe-Ballaigues qu’il faudrait se tourner.







Florian Magnin faisait partie de l'impressionnante liste des blessés.





Ce serait faire affront au visiteur vallorbier que de ne pas mentionner la qualité impressionnante de cette équipe. Mené 2-0 à la mi-temps, Val-Bal a su se montrer suffisamment patient et incisif pour combler son retard, et pour engranger la totalité de l’enjeu. D’ailleurs, on peut dire que cette victoire, les vallorbiers ne l’ont pas volée, et se sont imposés en toute logique.

Reprendre le droit chemin

Prochaine échéance, sous forme de rachat, vendredi prochain face à Croy, une formation qui a dominé Val-Bal II il y’a quelques semaines, sur le score de sévère de 5-1…

___________________


Champvent : Clot, Thévenaz, Tanner, Golay, Pfander (90ème, Chautems), Yayla, Fiorèse, Glauser, Aebischer (cap), Vanotti (Degen, 53ème), Hofmann
A disposition : Jeanneret, Massonnet

Buts : 1-0 Vanotti (25ème), 2-0 Hofmann (39ème), 2-1 (55ème), 2-2 (69ème), 2-3 (72ème)

Notes : Terrain du Battoir.... 40 spectateurs.... Temps frais, bonne pelouse.... Champvent sans Daburon (blessé), Geretti (cours), Rodriguez (blessé), Ravussin (professionnel), Notz (blessé), Magnin (blessé), Glauser (blessé), Morier (professionnel), Vial (professionnel).... Pas d’avertissement, sauf erreur.... Joëlle Crot arrive avant la mi-temps.... Menu de la buvette : Floburgers (tous vendu)....





Désolé, mon appareil ne supporte pas les photos de nuit.

11 commentaires:

tim a dit…

"on ne peut jeter l’anathème sur aucun joueur"

Je pensais vraiment pas lire cette expression sur un blog de foot un jour !!! Respect Sacha !

Sinon, comme d'habitude, superbe résumé, Sacha fidèle au poste, quelle passion et quel dévouement pour ton cloube, c'est beau.

Bonne semaine à toi et au club du 2ème meilleur président du canton de Vaud,

Tim

Bod a dit…

Sacha, bravo pour cet article.

Moi je dis bravo à cette équipe de Vallorbe, pour moi c'est une des meilleures équipes de ce groupe (si se n'est pas la meilleure).

Monkey a dit…

Des mousses, des burgers, entraînement de la 1 à mourrir de rire, Tonton et sa bonne humeur (eh oui ça arrive....:))

Dommage du résultat !

Sacha a dit…

Tim,

Ouais, le terme est peut-être un peu féodal, mais bon, je trouvais que ça passait bien.

Serge,

Effectivement, c'est fort Val-Bal. Bon, paraît que leur 3ème but est entaché d'un énorme hors-jeu. Dommage.

Tous,

Faut que j'investisse dans l'achat d'un appareil photo. Vous croyez que le club me subventionnerait?

Monkey le caissier,

Ok, je laisse tomber :-)

Tous,

Un week-end à 0 point pour les équipes d'actifs. Pas bien...

Bod a dit…

Sacha,
oui en effet, leur 3ème goal est sur hors-jeu.

Et en plus j'ai entendu dire que le goal annulé de GD (égalisation 3-3) est tout à fait valable (pas de hors-jeu selon les dire après le match)

Vraiment dommage mais Val-Bal ont bien joué et n'ont jamais baissé les bras, alors bravo à eux!

FloBurgers a dit…

Quel appétit !!

70 hamburgers vendus vendredi soir pendant le match. Bravo et Merci !!

Bod a dit…

Merci Flo pour tes burgers!

suppOrtaiire du fcc! a dit…

troOp troOoOp bOn les hamburgers!!! jamais manger des aussi bOn! bravOOO

David Glauser a dit…

tu rigoles? elle dechire ta photo de nuit!!!

dis, tu l as prise avant ou apres avoir mange un Floburger?...

Melon a dit…

Salut Tim ! Merci pour le titre, c'est un honneur.

Floburger & Vanburger, bravo et merci pour votre dévouement! Vous faites partie de ces perles qui font le FC Champvent.

FC, vivement le week-end prochain pour récolter 6 points !

Banilsar a dit…

Merci Melon, mais c'est pas moi qui �tait l� vendredi... c'�tait donc des Flo-P�pi-burgers...