Notre sponsor

29 oct. 2007

Bonvillars – Champvent 2-0 (2-0)

Jeudi 25 octobre 2007 (20h00)
4ème ligue, groupe 4

On connaissait le stade Ali Sami Yen d’Istanbul, la Bonbonera de Buenos Aires, le Stadio Olimpico de Rome, ou le terrain de Chavannes. Des stades bondés de spectateurs furieux, souvent enclins à soutenir leurs équipes par tout les moyens, en mettant une pression constante sur les adversaires, mais aussi sur les arbitres. Dans ces moments, l’homme en noir doit être capable, partiellement – et à bon escient – de gérer une situation conflictuelle pesante.

Jeudi soir, ce ne sont pas les 19 courageux spectateurs qui ont influencé l’issue de la rencontre, mais bien quelques joueurs qui, selon l’appréciation de l’arbitre, ont outrepassé les limites du tolérable.

Petit résumé des faits.

Il reste une dizaine de minutes à jouer, Champvent est mené 2-0. Mené, c’est finalement bien peu dire, tant les chanvannais ont semblé subir la domination des locaux. A vrai dire, le 3-0 pointe sérieusement le bout de son nez, alors qu’une réduction du score du FC Champvent paraît carrément improbable. Apathiques, hagards, les joueurs de Champvent sont en train de passer complètement à côté de leur match.

Une attutide affligeante

Pour ne rien arranger à ce débâcle, l’arbitre, n’est, lui non plus, pas dans un bon jour. Quelques décisions hasardeuses irritent non seulement les chavannais, mais également les joueurs de Bonvillars. Exemple concret: l’arbitre annule un but de Bonvillars pour hors-jeu ; suite à une mauvaise passe en retrait d’un joueur de... Champvent. Irritant.

Niveau engagement, le match est correct, et reste parfaitement dans les règles du jeu. Le fair-play, et la dignité entre les protagonistes du match est percéptible – arbitre y compris.

Puis, à la 80ème minute, coup de théâtre. L’arbitre sanctionne (sévèrement?) Daburon d’un second carton jaune, synonyme d’expulsion. Sanction étonnante pour un tacle qui ne mettait en aucun cas l’intégrité physique du joueur de Bonvillars en péril. Surpris par cette décision, bon nombre de joueurs jugèrent utile de s’amasser autour de l’arbitre, et de manifester, verbalement (sans aucun geste physique, faut-il le préciser), leur désaccord avec la décision arbitrale.

Un entraîneur furieux du comportement de ses joueurs

Conséquence siné qua non: l’arbitre décida de régler cette situation conflictuelle en arrêtant le match après 80 minutes. Motif: l'arbitre ne se s'estimait plus en sécurité parmi les joueurs.

En attendant le rapport officiel de l’arbitre, le comportement des joueurs eut le don d’irriter un David Grandjean furieux : "Il est quand même affligeant de constater que chaque fois que l'on perd l'arbitre est mauvais. D'autre part, si chaque fois qu'un joueur commettait un mauvaise passe ou amorti, et que je lui disais chaque fois qu'il est mauvais qu'il peut rentre chez lui, je pense que je serai bien seul à l'entraînement." Une réaction pertinente. D’autant qu’il est toujours plus facile d’exprimer son désarroi en invectivant l’arbitre, plutôt que de trouver une réponse technique à ses propres lacunes.

Et David de rajouter : "De plus, avec l'expérience nous devrions savoir que toutes ces remarques et insultes ne changeront jamais le résultat d'un match. On gagne par la qualité de son jeu et de ses joueurs, et que pour savoir gagner il faut d'abord apprendre à savoir perdre. Il en va de l'image de ce club."

Bref, Champvent s’incline encore – la troisième défaite consécutive – au terme d’une rencontre désastreuse, autant pour le FC Champvent, que pour le football en général.

_______________________


Champvent : Agassis – Thévenaz, Tanner, Notz, Pfander (Massonnet, 78ème) – Ravussin, Degen (Geretti, 46ème), Rodriguez, Daburon, Aebischer (cap) – Vial

Notes : Terrain du FC Bonvillars.... Temps frais.... 19 spectateurs.... Match arrêté à la 80ème minute, l’arbitre se sentant agressé par les joueurs de Champvent.... Avertissement à Daburon (voie de fait), expulsion de Daburon (jeu dangereux, 79ème), Champvent sans Golay (professionnel)

10 commentaires:

David Glauser a dit…

bon ben voila quoi.

Anonyme a dit…

allez les gars on va s'en sortir ! faut garder la confiance. Come on Champvent II !!!!!! Hasta siempre.

Mao Zedong a dit…

Pas brillant !

christophe a dit…

En 20 ans de foot de n'ai jamais vu une histoire pareille !!! Je trouvais déjà fort que l'arbitre arrete le match !!! Ok Ok on s'enerve peut-être un peu trop sur le terrain. C'est une realité, il faut que l'on se calme un peu. Mais pour avoir jouer ce match, JAMAIS, je dis bien jamais, l'arbitre n'a été menacé !!!Qu'il sorte des cartons, je veux bien, qu'il arrete le match c'est déjà pas normal.... Et voilà que maintenant il n'y pas d'arbitre pour le prochain match ??? et cerise sur le gateau : on nous retire 4pts !!!!! Dites-moi si je me trompes mais ca fait pas un peu beaucoup comme sanction ? on dirait qu'on est des criminels.....Bref je suis très décu. Maintenant joueurs de la II nous allons nous battre tout le 2ème tour pour Greg et remonter en flèche dans ce classement ! TOUS ENSEMBLE. Hasta Siempre. Chris.

christophe a dit…

Excusez moi je crois que j'ai parler un peu vite....visiblement on nous a pas retirer 4 pts...l'émotion...sorry :-)

Laurent Rodriguez a dit…

Il est vrai que nous avons été mauvais contre Bonvillars, tant dans le jeu que dans les remarques à l'encontre de l'arbitre, même si ce dernier a eu des passages à vide durant cette rencontre.

Néanmoins, la décision de l'ASF est exagérée à notre encontre, nous méritons des sanctions mais arrêté le match de la sorte et nous privé de match contre les portuguais d'Yverdon, ce n'est pas une réaction proportionnelle en regard au tord que nous avons pu causer à l'arbitre.

Nous avons eu tord d'agir de la sorte, nous allons apprendre des nos erreurs et attaquer le deuxième tour avec détermination et montrer l'exemple en arrêtant les commentaires désobligeants envers l'arbitre, même si il n'est pas à la hauteur de nos attentes, montrons que nous sommes une équipe soudée et que nous n'avons pas besoin d'un bon arbitre pour gagner une rencontre.

Faisons honneur à Greg pour se deuxième tour.

Montrons que nous pouvons bien jouer et se comporter dignement sur un terrain de football.

PS : je serais d'avis, si l'équipe est d'accord, d'envoyé un mot d'excuse à/aux arbitre(s) qui ont subis nos critiques, comme preuve de bonne foi et en leur promettant qu'un tel comportement ne se reproduira plus de leur part des joueurs de Champvent II.

Hasta Siempre.

despland frédéric a dit…

pour en revenir au evenement je vous dirais que a votre niveau il ne faut pas vous attendre a avoir des arbitres de haut niveau . si a chaque fois que vous loupez une passe, un tire , un tacle vous feriez incendier par vos coéquipiers (pour rester poli), on verais comment vous réagiriez . je ne prends nullement la defense de l'arbitre, mais aprés ce que j'ais vu a croy. ca ne serre a rien de vous cherchez un coupable pour vous justifié de la défaite. Et vous portez l'image du FC CHAMPVENT et c'est a lui que vous faite le plus de tort PENSEZ-Y! notre comité fait tout pour ce club, par respect pour eux soyez fair-play. (peu importe les arbitres) ca reste un jeu. votre arbitre F.DESPLAND

despland frédéric a dit…

la décision de la vaudoise n'est pas dure , vous pourrez le rejouez ce match, le problème et qu'il y a eu d'autre arrêts de matchs ce week-end et il fallait bien qu'ils sevissent un jour ou l'autre. et pas de chance, vous avez fait partit des exemples qu'ils ont voulu donner. et je vous signal qu'il y a eu pire que vous. Donc, il ne faut pas en vouloir a l'ACVF qui prends des sanctions quand ca nous touche et dire quand c'est les autres la vaudoise ne bouge pas. c'est un pas en avant qu'elle a fait et je pense que malheureusement ce n'est qu'un début.

Sacha a dit…

Hello,

Personellement, je trouve la sanction très très sévère. Ayant assisté au match, je dois dire que j'ai eu de la peine à comprendre la décision de l'arbitre. Même l'entraîneur de Bonvillars a paru fort étonné (voir La Presse NV).

Il n'y a eu que deux avertissements pendant le match, ce qui tend à prouver que la partie était correct.

Ok, l'ACVF veut montrer l'exemple. Mais comment est-ce possible qu'après quelques bastons d'après match, des explusions et des avertissements à foison, une équipe comme le Desportivo de Payerne (pour ne pas les citer)reste impunie? Il y'a quand même deux poids deux mesures dans ce que l'ACVF veut démontrer. Car entre quelques réclamations poussives, et des pains dans la gueule, y'a quand même une différence, non?

Bref.

despland frédéric a dit…

c'est comme je l'ai dit fallait bien qu'il prenne le responsabilité un jour ou l'autre et il ont choisit maintenant pour le faire, c'est malheureux mais c'est comme ca et ce ne serais pas arrivez ce week-end , ce serais arrivé de toute facon, et le fc champvent n'aurais certainement pas été impliqué.tout ca pour dire qu'ils veulent qu'il ait une prise de conscience générale, on pourra tjrs dire qu'ils auraient du faire ca avant, mais je ne crois pas qu'il font ca de gaieté de coeur et ils n'ont fait que retarder l'echéance, mais comme je l'ai dit auparavant, ca devait arriver.et je ne dit pas que le fc le mérite.