Notre sponsor

30 oct. 2007

Champvent - Thierrens 1-1 (0-0)

Vendredi 26 octobre 2007 (20h15)
2ème ligue, groupe 2

Cette onzième ronde de championnat pouvait indubitablement faire office de décanteur. Le hasard du calendrier affichait trois confrontations alléchantes, toutes concernant le haut du tableau : six leaders, pour trois confrontations directes. La Sarraz (1er)-Team Vaud (2ème), Orbe (6ème)-Concordia (3ème) et Champvent (5ème)-Thierrens (4ème). Malheur au vaincu !

Souper de soutien oblige, l’opposition entre Champvent et Thierrens fut décalée au vendredi soir. Une aubaine pour les deux équipes, puisqu’un résultat positif mettrait une pression supplémentaire sur les ténors du groupe.

A chaque match son histoire

Chaque match, chaque partie offre son lot de surprises, et raconte une histoire qui lui est propre. Celle de vendredi en aura été une bonne illustration. D’abord, l’absence malheureuse d’un arbitre assistant, resté coincé dans un accident mineur de la circulation. Un arbitre principal accompagné d’un seul assistant: une situation peu coutumière, et d’évidence nécessitant une adaptation tant du côte du corps arbitral, que des joueurs.




Bardet et Chatton, excellents samedi soir, n'ont pas su éviter l'égalisation de Thierrens.





Le retour de Yéyé

Mais le véritable fait du jour était ailleurs. Le retour au bercail de l’enfant prodige (bon, là, j’exagère un peu, mais bon) : le fils à Antoine et Janine. Le retour d’Olivier Glauser, alias Yéyé, sur la pelouse du Champvent. Yéyé avait posé ses premières crottes, prit sa première cuite, et fait ses premières armes footballistiques autour de ce terrain du Battoir. Mais depuis trois ans, Yéyé arbore fièrement les couleurs du voisin du FC Thierrens, un club qui lui avait fait les yeux doux après son excellente saison 2003-2004. La partie s’apparentait donc comme un véritable retour aux sources.

Pour ses retrouvailles avec ses potes de Champvent, Yéyé s’est fait l’auteur d’un bon match, ne cédant qu’à une seule reprise. Tout le monde voulait mettre un but à Yéyé – si possible un rouleau (!) – et c’est Vanotti qui fut l’heureux élu, tout heureux de propulser une superbe offrande de Bencivenga au fond des filets. Malgré son talent, Yéyé n’y pouvait rien.

Une joie de courte durée.

L’explosion de joie que procura cette réussite fut rapidement attisée par les visiteurs thierranais, qui égalisèrent quelques secondes seulement après l’ouverture du score - malgré l'excellent Chatton. Deux buts en deux minutes, puis, plus rien, malgré un match de football agréable. Un match qui vit le FCC dominer légèrement la première heure de jeu, avant de voir Thierrens retrouver une énergie enfouie, puis ranimée par ce but égalisateur.






Claude Meylan et Christian Leuenberger après le match, avec la main de T-Bag.





C’est finalement un résultat de parité logique qui scella l’issue du match. Un match nul si rare dans le ciel chanvannais, le dernier datant de plus d’une année, soit le 4 juin 2006 au Pied du Jura (1-1, but de Golay). Depuis ce résultat, "la une" affichait un bilan étincelant de 33 victoires pour 4 défaites.

Finir en beauté

Les troupes à Tonton peuvent maintenant se targuer d’avoir démontré de bonnes dispositions au cours de ses deux dernières sorties. Encourageant, surtout avant cet ultime déplacement (périlleux) à Moudon, où le FC affrontera l’Etoile-Broye - actuel dernier du championnat.

Un tout autre résultat qu'une victoire serait inutile, surtout si les chanvannais entendent maintenir leur rang dans la première moitié du classement.

__________

Champvent : Chatton – Fürst, Rameche, Bardet, Glauser – Munoz, Pereira (Yayla, 69ème), Reymond, Clément (cap) – Vanotti (Hofmann, 72ème), Bencivenga. Entraîneurs : Tharin, Notz, Duvoisin. A disposition : Fiorèse, Siragusa

Buts : 1-0 Vanotti (60ème), 1-1 Belize (61ème)

Notes: Terrain du Battoir.... Temps frais... Bonne pelouse.... 180 spectateurs.... Avertissement à Munoz (jeu dur), Glauser (jeu dur).... Champvent sans Beney (infection).... Menu de la buvette : Hotdogs.... Absence d’un arbitre assistant, accidenté lors de sa venue, nous lui souhaitons un prompt rétablissement....











Yéyé et Sach'













Yéyé: heureux, un soir de piste...















Yéyé: heureux, après un soir de piste...















Matthieu Glauser, Yéyé et David Fürst.










Bruno Reymond, fidèle à sa réputation, à beaucoup donné vendredi soir. Samedi aussi en fait...

2 commentaires:

David Glauser a dit…

genial le reportage special "Polo"!

la premiere photo est juste degueulasse!

Monkey a dit…

A quoi pense Yéyé sur la photo avec sa copine ?????....................................................................................................................................................................................................................................????