Notre sponsor

3 août 2007

Stade Nyonnais II - Champvent 2-4 (1-2)

Stade Nyonnais II – Champvent 2-4 (1-2)
Mardi 31 juillet 2007
Rencontre de préparation

La victoire du courage

A priori, cette nouvelle rencontre de préparation ne présageait rien de bon. Plusieurs motifs latents étayaient ces dires.

D’abord, au niveau de l’adversité. La réserve du Stade Nyonnais s’annonçait comme une solide équipe, jeune, véloce, et dont le jeu réputé rapide et alléché lui avait permis d’accrocher une confortable promotion en 2ème ligue. En face donc, un incontestable adversaire de qualité, voire un adversaire avide de revanche (l’automne 2007 avait accouché d’une déconvenue Nyonnaise face au FCC (0-6).









Magnin, blessé de partout...






Ensuite, l’effectif du FCC était carrément décimé (et ce n’est là qu’un doux euphémisme). Champvent se déplaçait vaillamment sur la Côte avec pas moins de 13 (!) absents, palliés par la venue de deux joueurs de la seconde garniture (Rodrigues, Thévenaz) ainsi qu’avec l’entraîneur adjoint Yvan Notz, fabuleusement estampillé du maillot numéro 3 de son idole Wolfgang Overath.

Une équipe décimée

Aussi, Julien Grin (genou) et Florian Magnin (cheville, épaules, dos, poignet, radius, cuisses, mollets, adducteurs et torse) étaient alignés d’entrée, malgré des blessures évidentes. Des handicaps permettant tout juste au puissant Grin et à l’expérimenté Magnus d’évoluer à 50% de leurs possibilités. Pourtant, les consignes de « Tonton » étaient puniques : « Ta blessure ? Rien de grave, faut forcer. » Bien.







Les troupes à l'échauffement, Adriano en tête






Et le soucis ne s’arrêtent ma foi pas là. Tous les terrains nyonnais étant fermés durant la trêve, les joueurs de Champvent eurent l’agréable surprise de constater que cette partie était prévue sur terrain... synthétique. Certes, le football reste du football, mais les repères, les appuis et les automatismes s’en trouvent complètement bouleversés.

Inutile de dire que tous les éléments semblaient s’unir contre « la une ». Au moment des pronostiques, Guy Roux parlerait de sauver les meubles alors que les meilleurs Spin Doctors tenteraient de cacher un scepticisme logique (les bookmakers anglais donnaient d’ailleurs les locaux vainqueurs à x1.15), mais le coach Tonton, lui, disait : « ce soir, on gagne 1-0 ». Optimiste.

Tactique payante!

Au coup d’envoi, la tactique était claire : laisser ce fichu ballon au nyonnais, et procéder par contres.

Disciplinés, les joueurs de Champvent n’en feront pas plus, ni moins. Disposés en 4-5-1 avec le courageux Julien Grin en pointe (sa course de canard boiteux ne laissait personne indifférent – à part Tonton), « la une » ne se fit pas prier pour concrétiser ses deux premières occasions de buts. D’abord Hugo P, très affûté, puis Adrigol, bien agile, trouvèrent la faille au sein d’une défense hésitante, offrant trop souvent des espaces dans son dos.








Mathieu Jaquement: un bon match dans l'axe défensif










Hormis l’efficacité arrogante de Champvent, ce premier quart d’heure sera à l’image du solde de la partie ; et du commentaire d’un spectateur évasif, venu admirer – par hasard – les superbes infrastructures du Stade Nyonnais : « je n’ai jamais vu une domination si stérile ». Point.

Pour les curieux, les buts nyonnais seront inscrits sur corner, alors que les réussites champvannaises furent l’oeuvre de GD – d’un puissant missile dans la lucarne (du... genou, excusez) – et de Vanotti, concluant d’un pointu, une accélération aussi rapide que celle de sa Ford, flashé une bonne demi-douzaine de fois en rentrant de ses vacances en Alsace.






Adrien et Fooman, deux joueurs exceptionnels!





Bien au-delà du résultat, qui importe finalement assez peu en match d’entraînement, on a pu voire une équipe de Champvent courageuse, volontaire, soudée et dirigée par deux maîtres du ballon : Adrien Munos et Fouad Rameche.

Sans vouloir éclipser les bonnes performances des mercenaires de la deux, du très bon Hugo P ou de la volonté sans faille de David « Otto » Fürst, on ne peut que s’incliner devant le talent exceptionnel d’Adrien et Fouad. Avec ces deux joueurs-là, Champvent a de quoi voir venir !

________________________________________________________


Champvent: Beney, Fuerst (46ème, Thévenaz), Magnin (40ème, Jaquemet), Rameche, Glauser (cap), Munos, Rodrigues (46ème, Vanotti), Ozgür, Pereira, Bencivenga Ad, Grin (65ème, Notz)

Buts : 0-1 (9ème, Pereira), 0-2 (14ème, Bencivenga Ad), 1-2 (30ème, Nyon), 1-3 (59ème, Glauser), 2-3 (78ème, Nyon), 2-4 (84ème, Vanotti)

Notes : Champvent sans (retenez votre souffle, c’est plutôt long) : Bencivenga Al, Hofmann, Fiorèse, Siragusa, Reymond, Golay (vacances), Bardet, Beso, Clément, Poget (blessures), Chatton, Vial (professionnel), Ravussin (maladie).... Terrain de Nyon.... Match joué sur terrain synthétique.... 14 spectateurs....



Pas trop inquiété, Greg a su s'imposer sur les quelques opportunités des nyonnais.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Jouer en 4-5-1.....Tactiquement c'étais très fort!! A la goetals... :-)

Sacha a dit…

Anonyme du FC (qui devait �tre dans le vestiaire � la fin du match),

Tu as raison. Tonton s'est autoproclam� digne successeur de Reymond Goethals � la fin du match... La classe le JDT!

Mags, qu'en penses-tu?

RIP Goethals

Mag a dit…

Notre tonton a encore beaucoup de chemin ....
Goethals, il te prend Lippi, Capello, Beckenbauer, Mourinho ensemble dans le meme match !
S'il était dailleurs toujour vivant , Ce couillon d'Aulas lui proposerait surement un contrat en or pour venir gagner la coupe aux grandes oreilles!
Mais Raimond lui rèpondrait avec un accent belge et une bonne vieille sans filtre "Tu serais pas un peu sonné toi une fois ??? remballe ton argent toi, je prèfere celui du Crédit Lyonnais !!!"

Bon week-end à ciao bonsoir !

David Glauser a dit…

Sach'n buffet tu fais plaisir,
tes textes c est du bonheur en barre.
moi j me regale depuis ici.
mieux que l Ovomaltine,
Dave

Cat a dit…

Je vois que les vacances de notre journaliste préféré, l’on fait du bien !!! En plus de ton magnifique bronzage ! Bon ben OK pour voir son super bronzage faut être sous la douche afin de remarquer que dessous son calbute c’est un peu plus clair …. ^^ .

……
Lundi à l’entrainement ….
(Nous sommes tous autour de tonton pour lui facilité la tache lors du comptage de l’effectif pour le match de mardi contre Nyon …)
(TONTON) « 1.2.3.4.5.6.7.8.9.10. au faite Greg je t’ai compté ? »
Bon on recommence.. et pourtant les joueurs n’on pas bougé d’un pet … Même Hugo faisait pas le con (pour une fois ….)
(TONTON) « 1.2.3.4.5.6.7.8.9.10… Ivan je t’ai compté ?
Hop on recommence..
(TONTON) « 1.2.3.4.5.6.7.8.9.10… Sacha je t’ai compté ? Ben non tonton, tu n’as pas vu ma chaussette !!! J'ai trop mal à la cheville !!!! lol Sacha, il porte même un brassard de capitaine … à la cheville …… trop classe tes chaussettes ... j'adore :)
Hop on recommence …
(TONTON) « 1.2.3.4.5.6.7.8.9.10… bon ben on va prendre des personnes de la 2 …
……

Nous avons eu « peur » de cette équipe car n’oublions pas que c’est la ville la plus rapide de….. Suisse !!!! Nnnnnnnnnnyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyoooooooooonnnnnnnnn !




Hein Dave pas mal celle là ?? non ??? bon ben Oki je sors très vite alors !
[ ] <<<< Nnyyyyyyyyyyyyyonnnnn…………………..


=°.°=

David Glauser a dit…

en pleine forme le Chatton! ^^

sympa le compte rendu sur l etat d avancement de l Alzheimer de Tonton... ^^

"Hein Dave pas mal celle là ?? "

reponse: nnnnnnnnnoooooooooooonnnnnnnnnnn!

^^