Notre sponsor

23 oct. 2006

Champvent II - Rances 1-2 (1-0)



21.10.2006 Championnat de 4ème ligue
Champvent II - Rances 1-2 (1-0)

Une défaite rageante!

Il y a des signes qui ne trompent pas. Se débarrasser mentalement d'une dernière place au classement est rarement une chose facile. Les éléments clefs d'une partie tournent rarement à l'avantage du dernier de classe - preuve en a été faite samedi soir!

La partie face au voisin du FC Rances fut pourtant égale et intense. Nageant en plein doute, "la deux" a pourtant livré un match admirable. Irréprochables au niveau de la volonté, disciplinés et sérieux, le nul - voire la victoire - était réellement à portée de bras.

Mais la malchance avait choisi son camp: celui du FC Champvent II

Manque de réalisme devant le but

Auteurs d'une sublime première période - sans doute la meilleure de sa saison - Champvent prendra rapidement l'avantage sur un but de l'opportuniste Issac Zhanou - de retour après une commotion la semaine dernière. Malgré plusieurs énormes possiblités, le score ne bougera malheureusement pas avant la pause, ce que les chanvannais doivent encore regretter...


Nicolas Ravussin et Matthieu Glauser ont été bien malchanceux samedi soir face au voisin du FC Rances.


Un mal connu. Avec seulement 8 buts en 8 parties, l'incapacité de claquer des buts sera typiquement symbolique des offensives faméliques de "la deux" samedi soir. En première période, Champvent diversifia ses percées pour s'offrir une multide d'occasions, qui resteront toutes stériles.

La mi-temps, onde de choc

Rances avait laissé passé l'orage. Réorganisés après la pause, les visiteurs se firent plus incisifs. De l'autre côté, le jeu du FCC se liquéfia et l'égalisation Ransignolaise sur un énième corner fut finalement méritée.

La dernière demie-heure sera rythmée et agréable à suivre. Le ballon navigant d'un camp à l'autre sans intervalles, le derby fut très plaisant à suivre - tant dans le jeu présenté que dans l'attitude des joueurs. Mais s'il fallait une nouvelle preuve de la poisse de Champvent II, le coup-franc d'Aebischer à la 78ème minute sera révélateur et sans équivoque: double-poteau!

Se voyant à la porte d'un succès, les chanvannais se ruèrent à l'attaque tout en s'exposant aux redoutables contres du FC Rances. Un FC Rances qui a d'ailleurs produit un jeu simple et efficace tout en se basant sur de très bonnes individualités.



Le gardien Grégory Clot a fait un excellent match, repoussant plusieurs frappes adverses. Il capitulera cependant à 2 reprises.

A force de se découvrir...

Quoi qu'il en soit, Champvent voulait arracher la victoire. Sans doute un peu trop. En s'oubliant quelque peu, la défense de Champvent laissa filer une dernière occasion Ransigolaise, qui sera récompensée d'un but entaché d'un hors jeu. (Hors-jeu confirmé par quelques joueurs de Rances d'ailleurs)


S'inspirer de cette performance

Malgré cette défaite, les spectateurs ont pu entrevoir une excellente équipe de Champvent II. Oublié la piètre performance face au Talent, les joueurs ont semblé revigorés, inspirés et conscients de leurs capacités.



Le derby entre Champvent et Rances s'est déroulé dans un excellent état d'esprit. En plus, les spectateurs ont assisté à un bon match!


Pourvu qu'ils puissent confirmer cette prestation dès mercredi face à Sainte-Croix! (Champent-St-Croix à Champvent ce mercredi 25 octobre à 20h00)



Champvent II: Clot-Rodriguez-Tanner-Glauser-Studer-Ravussin-Aebischer (c)-Poget-Grandjean-Zhanou (60ème, Morier-Genoud)-Pfander (75ème, Romane)

Absences de: Daburon, Gil Thévenaz, JF Thévenaz, Jaquemet (tous à l'enterrment de vie de jeune garçon de Gil Thévenaz...)

Buts: Zhanou, 9ème (1-0)
Cottens 60ème (1-1)
Cottens 91ème (1-2)

Notes: Champvent, temps frais, 35 spectateurs



Félicitations à Gil Thévenaz (à gauche) qui se mariera le 11 novembre 2006 avec Vanessa. Samedi, il était absent avec Michaël Daburon - enterrement de vie de garçon oblige...

Si Gil était de bonne humeur samedi soir, Michaël lui, était extrêmement désagréable. Il est relativement déconseillé de fréquenter Michaël quand il a bu; il est vite irritant!

2 commentaires:

Sacha a dit…

Désolé Burette, mais t'étais vraiment trop chiant samedi soir. J'aurais pu te gifler!!

Anonyme a dit…

Alors gilou ça tient toujours ton mariage?!! Sarilho