Notre sponsor

1 oct. 2009

Champvent II - La Sallaz II 3-2 (1-1)

Dimanche 27 septembre, 16:00
4e ligue, groupe 3

Résumé du match avec Christophe Clément

Après que les joueurs de JDT aient montré la voie en disposant de Thierrens, la pelouse était préparée pour les protégés de Kim Castellino d'acceuillir l'équipe réserve de La Sallaz. Une victoire permettrait à notre "deux" de recoller avec le haut du tableau.

D'entrée les joueurs du haut de Lausanne ont montré qu'ils n'étaient pas venus jusqu'à Champvent pour faire de la figuration, et prenaient le dessus en dominant territorialement. Rien toutefois de suffisamment dangereux pour inquiéter Hugo.

Un départ idéal

Le quart d'heure passa, et c'est la que Samuel Perrin se décida de placer sobrement, mais ô combien puissamment, faisant allusion à un couple identique un :
- "Quelle est la différence entre une fourchette et un footballeur???"
Schmidt ne pût répondre,
et notre blagueur fou pu rétorquer:
- " La fourchette pousse le plat du jour et le joueur le plat de la veille..."

L'adversaire fût totalement déstabilisé et c'est à ce moment précis que le renard Simonin décida d’ouvrir la marque! 1-0!  De loin, un joli "nuage de poussière" apparut lors du shoot et de la célébration des locaux. Scénario idyllique.

Quelques minutes plus tard, le latéral de La Sallaz - qui n'avait apparemment pas apprécié le gag - faucha le jeune Lianel Lauper qui se dirigeait droit vers le but. L'arbitre le sanctionna d'un carton rouge direct! A 10 contre 11 la tâche de La Sallaz II semblait encore plus difficile, d'autant que Notz le patron et son équipe avaient bien réagit suite au début de match tonique des lausannois.

Mais, jusqu'à aujourd'hui dimanche 27 septembre, lors de chaque match des actifs, il y a eu un penalty sifflé au Stade du Battoir. C'est donc à la 45ème que l'arbitre ne voulût interompre cette (belle?!??? je ne sais pas) série et siffla une main peu évidente dans la surface. Penalty pour La Sallaz! Le joueur garde son calme, assure et égalise presque dans la toile, c'est 1-1 à l'heure du thé.

Une deuxième période animée

La 2ème mi-temps démarre fort, Sam Perrin en est déjà à 15 bières (4 par mi-temps de jeu + 2 au lieu du thé lors de la mi-temps + 1 pour la victoire de "la Une", normal quoi) et annonce qu’il ne va pas s'arrêter aussitôt! Il n'attend d'ailleurs pas pour placer 2-3 bouêlées de gorille ainsi qu'un sonnant:

- "Pourquoi les bateaux n'ont pas de frein?"
- "T'as déjà vu un lac en pente toi?"

Sophie Chapuis qui a fait le déplacement depuis Vallorbe n'en rit pas trop, alors que Fabio Rizotto Spalleti - qui payait son dû en mètres de bières à ses co-équipiers ( il a promis des bières si AlbiGOL Bencivenga inscrivait un coup-du-chapeau) en riait fortement.

Pris d'un fou rire également, la défense totale adverse regarda Simonin longer la ligne de fond et de redonner un but d'avance à ses couleurs! Un joli effort personnel du FloriGOL pour son 2ème but du jour!

Dans le vif du sujet, ainsi que pour enfoncer le clou, le jeune Perrin lança un somptueux déboulé:

- "Tu sais ce que signifie les initiales pour l’OM???"
- "Ordures Ménagères !!"

Malheureusement pour le jeune Sam Perrin, ce dernier a omis de contrôler ses alentours en prononçant un tel gag, et tout d’un coup : PAFFF ! Perrin ramasse une véritable sonnée dans la nuque de Raphaël Vanotti, qui n’apprécie pas forcément les farces au sujet de l’OM... Perrin et sonné, violenté, étourdi, abasourdi, pulverisé, mais se rassure lorsque Virgolin conclut une belle action d'un splendide tir croisé! 3-1 la messe semblait dite.

Non pas 4-1, mais 3-2...

Mais non!!! Le meilleur était encore à venir! Un Ré-CI-TAL à une touche de balle à montrer dans toutes les écoles de foot débutait, lorsque le mythique Perrin lance:

"L’homme le plus riche du monde sait qu’il va bientôt mourir, et il veut donner un coup de pouce à chacun de ses trois enfants avant de faire le grand saut. Il demande à l’aîné des trois ce qu’il désire faire plus tard. Le fils lui dit qu’il adore les ...voitures. Alors l’homme le plus riche du monde lui achète les usines General Motors.

Il demande à sa fille, la deuxième, ce qui lui plaît dans la vie. Elle lui répond qu’elle aime discuter avec ses copines au téléphone. Alors l’homme le plus riche du monde lui achète Swisscom.

Finalement, il va voir le petit dernier, qui a 6 ans, et il lui demande ce qui lui ferait plaisir. Le môme lui répond qu’il aimerait bien avoir un costume de Mickey...
Alors l’homme le plus riche du monde lui achète le maillot du P.S.G. Ttttttttttttttttttoooooouuuuuuuu"

Sacha rit jaune, mais ne tarte pas Perrin, malgré les vrais encouragements de Vanotti.  Vanotti tarterait d'ailleurs volontiers Perrin, mais n'a pas envie de sanctionner un gag sur le PSG, donc bon.

Entre-temps, le ballon arrive finalement dans les pieds de Luis Giggs (bel homme barbu qui a plus qu'excéllé en 2ème mi-temps) excentré sur la gauche, qui, dribbla, leva la tête, et loba astucieusement - divinement - excellemment le gardien! Le ballon va tranquillement franchir la ligne, avec le premier lausannois à 22 mètres du ballon. C’est là que Docteur Morier décide de s’accorder le but, et pousse le ballon innocemment au fond des buts. Jubilation ? Match bâclé ? Jet de bières ? Non, car l'arbitre signale justement un hors-jeu!! Ahhhhh que ce fût dommage tant cette action était belle, parfaite! Le Docteur Morier est dans ses petits souliers…

Cela dit (copyright), Jean-François Develley en aurait choppé un torticolis d'une telle action, mais le score lui, est toujours bloqué à 3-1 pour nos Pioches.... La Sallaz lance une avant dernière cartouche en avant, et, oui, inscrit le but de l'espoir, le 3-2 !!! Quel scénario! Au lieu de 4-1, c'est 3-2 et une poignée de secondes restantes! La tension est à son comble en ce dimanche de "pur futebol passiõn" au Stade du Battoir!

Champvent tient bon, et poursuit sur sa lancée

Toutefois, c'en était trop demander. Le calme et la défense de la troupe à Castellino a bien géré les arrêts de jeu, bloquant toute tentative d'égalisation. "La deux" engrange son 8ème point lors des 4 derniers matchs, repasse en +1 au goal avérage, et se pointe au 5ème rang du classement. Bravo !

C'est donc 11 buts en 180 minutes de jeu, et SIX POINTS pour le FC CHAMPVENT que les spectateurs de ces 2 matchs ont pu assister, tout ceci pour la modique somme de 6 francs suisse! Du joli spectacle, du joli monde, le football de talus ainsi que le FC CHAMPVENT en sort bien gagnant de ce dimanche 27 septembre 2009!



FC Champvent on Facebook





________________________


Champvent: Hugo, Glauser, Jaquemet, Notz, Gaeschlin, Daburon, Sauge, Simonin, Golay, Gaeschlin, Virgolin, Jeanneret, Lauper, Siragusa, Resin, Da Costa, Geretti, etc.

Buts: 17e Simonin 1-0; 45e La Sallaz II (pén) 1-1; 60e Simonin 2-1; 71e Virgolin 3-1; 84e La Sallaz II 3-2

Notes: Terrain du Battoir.... Excellente pelouse.... Expulsion d'un joueur de La Sarraz (faute de dernier recours).... Menu de la buvette: suite du match de Thierrens....  Champvent sans Pfander....


 Gaeschlin, au centre, est à créditer d'un match solide




 Le banc (fourni) du FC prêt à exulter




 Morier (17) a voulu voler un but à Lunis Ravussin.  L'arbitre n'a rien voulu savoir...




 Cet homme a marqué deux buts dimanche dernier...




 Sam Perrin nous a gratifié de quelques gags dimanche après-midi...


 
Dont un sur l'OM dont il se souviendra longtemps...

2 commentaires:

bartolomé a dit…

Deux précisions :

- le gag sur l'OM a été modifié par le modérateur. Le gag réel nous aurait posé des problèmes avec Radigal...

- Sophie Chapuis n'est pas encore Sophie Chapuis, mais toujours Sophie Bally. Elle tenait à cette précision. Tttttttoooooouuuu

David a dit…

yahoooooooooooo!