Notre sponsor

16 sept. 2009

Cugy - Champvent II 2-7 (0-2)

Dimanche 13 septembre, 15:30
4ème ligue, groupe 3


Résumé de match par Christophe Clément

Le FC Cugy du Président Thierry Guisolan acceuillait Champvent II sur le terrain dit du "Billard", joli site pittoresque dans les bois de Cugy. Une jolie buvette, tenue par une ancienne gloire du immense FC Renens des années '70 le phénomène Monsieur "Guiguiche" et son épouse Madame "Guiguiche", tout ceci à côté d'un joli refuge fraichement rénové.

Tout était donc réuni afin de passer un bon dimanche après-midi, manquait quand même un bon vieux grill avec quelques morceaux de bidoche et quelques topettes de Contremônes..., puis evidemment, les 3 points. Mais avec le contingent du jour, nous étions clairement venus à Cugy afin de les prendre!

Des débuts prometteurs

Le match commence assez fort pour nous. On se procure quelques actions de buts d'entrée, sans toutefois trouver la faille. On domine et le jeu est clairement à notre compte. C'est donc très logiquement qu'on ouvre la marque par le biais de Sacha, servi sur un plateau par Hofmann, qui plongea, mit le casque, et propulsa le ballon au fond!

Cugy ne baisse pourtant pas les bras, malgré un début de championnat difficile (3 matchs, 3 défaites) et un but de retard déjà. Les locaux s'infiltrent à quelques reprises dans nos 16 mètres, inquiètant Hugo. Au vu de ces occasions manquées, on peut se permettre de penser que les joueurs de Cugy ont de la peine à conclure...

Champvent II se corrige, se replace, se resaisit après ces quelques minutes de flottement, et reprend le dessus du jeu. C'est sur un bon ballon en profondeur de Sacha qu'Hofmann put imiter le White Pélé Wayne Rooney et Cristiano Ronaldo la veille, en glissant le cuir entre les cannes du gardien Gabor Kiraly ! (Tu ne te prends pas la tête Béjart hein, stp) C'est donc 0-2 à la 37ème minute! Le break semble fait, ce qui permit au Président Claude Meylan d'éspérer "que l'équipe d'aujourd'hui soigne le goal-average"...

Une deuxième mi-temps à sens unique

La fin de la 1ère mi-temps ne donne rien de plus, 0-2 donc à l'heure du thé. Le temps pour nous spectateurs de s'evader quelque peu dans ce joli coin bucolique, et de boire une bonne Boxer fraîche.

A la reprise, l'entraineur Kim Castellino - remis de ces problèmes de mollet - fait tourner un peu l'effectif. Nous sommes ... 18 sur la feuille de match! C'est beau!

Le jeu s'emballe, Champvent II fait bien tourner le ballon, les locaux ne sont pas en mesure de suivre. Le scénario est totalement identique à celui de la semaine passée à Oron, mais ce dimanche ce sont nos Pioches préférées qui acculent l'adversaire! Les buts s'enchaînent presque comme YéYé dévore un steak à Daburon! 0-3, 0-4.

Un moment d'inattention permit aux Boucs (sobriquet des Cugiérens, je vous laisse verifier par vous-mêmes) de sauver l'honneur et de revenir à 1-4.

Champvent soigne l'addition

Ceci semble agacer Anthony Polster, qui, en immitant le tenancier de la buvette à sa belle époque remet les pendules à l'heure en envoyant un missile dans les filets du pauvre Kiraly. Notons que Polster avait promis un "but à n'en pas croire ses yeux" à son co-locataire Jérôme "Corbeaux" Jenni (désormais ex-joueur de notre deux) présent, en rentrant sur la pelouse du Billard. Chose promise, chose due!

Par la suite, Hoffman, qui avait déjà rendu son hat-trick, servait Lunis pour un plat-du-pied parafaitement croisé, puis finalement Fouad, qui reprend petit-a-petit un bon rythme suite à sa blessure, salaient l'addition.

Le score était scellé a 2-7 ! Il n'y a pas qu'à Los Angeles que c'est show-time! Il était temps pour que le tout premier "HASTA SIEMPRE" puisse retentir pour une des équipes du Président Meylan.

Avec ce +5 notre goal-average revient à 0. A chacun de donner du sien pour le faire basculer en positif lors des prochains matchs contre La Sallaz II et Essertartines, ceci afin de recoller avec la tête du classement.


FC Champvent on Facebook





__________________________________


Champvent II: Hugo; Juao do Conceicao, Yvan Notz, Tack, S.Degen-Gaeschlin; David Degen-Gaeschlin, Fouad Cena, SachBuchet, Daburette; Simonin, Hoffman

Sont entrés (pas dans l'ordre): Virgolin, Fendaillon, Dela Côte, Resin, Siragusa, Lunis, Polster

Buts: 17e Clément 0-1; 34e Hofmann 0-2; 51e Ravussin 0-3; 57e Hofmann 0-4; 60e Hofmann 0-5; 65e Cugy 1-5; 69e Ramèche 1-6; 73e Cugy 2-6 (pénalty); 81e Golay 2-7

Notes: Terrain du Billiard, Cugy.... 47 spectaeurs, dont Chloé Bonzon, Roxane Contremones* qui avouera apres le match avoir vu notre Alex Matheus* tout nu... Carton jaune à Tack... Caisse de mousse offerte par Vorlander et d'autres.... Le Président arrive à l'heure malgré 3 bombes blondes dans son vehicule et que le terrain se situe dans une forêt....

* Noms d'emprunt.

puis finalement, l'anécdote à Anthony Polster Golay, à sujet des tenanciers de la belle buvette de Cugy:

"Il faut à tout prix parler des tenanciers de la buvette, un couple de retraités. Ils nous ont dit qu'ils avaient rarement vu une équipe aussi sympa que nous et qui consommait autant à la buvette... Ils nous ont offert une tournée à la fin. Le mari, surnommé Guiguich, nous a parlé pendant 25 min de sa carrière de foot, d'entraineur, de membre de comité entre Rennens et Cugy... A 19 ans, y'a un mec qui a fait une bicyclette, il a reçu le pied dans la gueule, BAM toutes les dents pétées... Un an après, corner, coude du défenseur dans la gueule, BAM, toutes les fausses dents défoncées.... Malheureusement pour nous, il n'a pas voulu faire une simulation ni reproduire ces moments forts de carrière. Bref, un phénomène le gaillard, on ne pouvait plus l'arrêter!"

 
Cédric - van Persie - Pfander s'est procuré de nombreuses occasions, en vain.  Dommage


 

Malgré les apparences, Anton Polster n'a pas subi le même sort que le tenancier de la buvette... Il est simplement tombé à vélo!!

3 commentaires:

David a dit…

m-o-r-t d-e r-i-re! ^^

Monkey a dit…

Yeah Tytits !

Banilsar a dit…

Monstre cool le résumé ! Bravo Bartolomé... et bravo à la 2 et aux expatriés de la 1...
ça c'est du score ! Yes...