Notre sponsor

6 oct. 2008

Stade Payerne - Champvent 1-1 (1-1)

Samedi 4 octobre 2008 (17:30)
2ème ligue, groupe 2






Champvent ne perd plus, mais n’avance pas. Après un nouveau match nul – le quatrième en huit parties – «la une» s’installe au cinquième rang du classement. Pourtant, se fier aux seules apparences hiérarchiques serait comme regarder dans un miroir aux alouettes : Champvent n’est qu’à trois maigres points de la zone de relégation. Bienvenue dans un championnat homogène, où chaque victoire est salutaire, chaque défaite alarmante.

Un malaise devant les buts.

Depuis août, un mal récurrent démantèle les ardeurs du FC : l’incapacité chronique à concrétiser ses (nombreuses) occasions de but. L’efficacité se mue carrément en un registre désolant, tant les occasions s’accumulent, sans répercussion palpable au tableau d’affichage. Parfois malchanceux, souvent maladroits, les joueurs de «la une» semblent pétrifiés lors du geste décisif.

Un mal devenu profond pour Champvent, puisque Albino Bencivenga a dû s’ériger en unique buteur patenté, inscrivant à lui seul neuf des onze réalisations chanvannais depuis le début de la saison ! A la formidable réussite personnelle d’Albigol s’oppose une maladresse collective alarmante. Le plus sceptiques y verront une Albino-dépendance. Les optimistes, eux, savent qu’une fois cette inefficacité oubliée, les matchs nuls frustrants et autres défaites étriquées sauront se transformer en victoires...

Une Albino-dépendance?

Inutile de préciser que samedi soir à Payerne, Champvent aura – encore une fois – ruiné ses chances en galvaudant une pléthore d’occasions de buts. Rapidement menée 1-0, la troupe à JD Tharin s’est ensuite fréquemment ouverte le chemin du but, pour un résultat constant de frustration : des échecs répétés, ou des arrêts hasardeux d’un portier en état de chance avancé. L’expulsion de David Fürst (tacle appuyé) après vingt minutes de jeu n’y changera rien, Champvent s’octroiera encore plusieurs situations cocasses, pour une issue identiquement frustrante.

Alors évidemment, il serait condescandant de regretter ce point acquis face à un adversaire valeureux, d'autant que les chanvannais ont évolué en infériorité numérique 70 minutes durant. Si ce score de parité paraît équitable, certainement qu'avec une once de réussite supplémentaire, une dose de chance additionnelle, le FC Champvent aurait pu repartir de la Broye avec trois points en poche.

Prochaine rencontre, déjà cruciale, samedi prochain (19h) à Champvent (10 points) pour la réception du second de classe, le FC La Sarraz-Eclépens (14 points). Gageons qu’à cette occasion, le FCC saura inverser l’actuelle tendance offensive, en une véritable machine à gagner.

____________________________________

Champvent : Glauser, Bonzon, Rameche, Bardet, Siragusa, Fürst, Ebangué (75ème, Reymond), Clément, Vanotti, Bencivenga, Aksic

Buts : 1-0 Bonzon (csc, 2ème), 1-1 Bencivenga (pénalty, 33ème)

Notes : Stade de Payerne.... Pelouse difficile.... 140 spectateurs.... Expulsion de Fürst (rouge direct, tacle), avertissement à Clément (oui, j'ai ronchonné!), Bardet.... Absences de Beso (malade), Glauser (suspendu), Munos (blessé), Hofmann (avec Champvent II), Ricardo (avec Champvent II), Minic (blessé), Bryan (départ pour Baulmes).... Merci à Florence la photographe.... Menu de la buvette : hotdogs, pain, anti-insecte, bonbons.... Victoire à la buvette : Champvent, sans discussion possible ! Victoire au babyfoot : Clément-Vanotti.... Merci au Président de Payerne pour la tournée....




Clément, Aksic, Vanotti et Bonzon devant la Landi...




Albino est en grande forme. 9 buts en 8 matchs, qui dit mieux?




Vanotti, Rameche, Aksic: du beau monde sur la pelouse, mais pas de victoire pour le FCC.




David Fürst se fait expulser (sévèrement?). Un tournant du match.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Sacha, Kim n'était pas présent au match ???

bart a dit…

Bon article Sacha!
Ca reflète bien la saison jusqu'à present! Lors de ce match à Payerne, honnetement, je me suis dis ces deux phrases dans ma tete
- "la prochaine fois qu on doit commander des buts, commandons-en des de 1 mètre plus large et plantons-les ~1 mètre plus haut", et
- "il nous faudrait un entonnoir pour marquer! Miséricordes!"


Mais la chance va tourner, j en suis persuadé!

GO ON YOU BIG PIOCHES !!!



PS : Les buts 1m + larges & 1m + haut n'ont rien d'ironique avec le to-to de bloody gland hein!

Cheers

Sacha a dit…

Anonyme,

Oui, Kimbo était bien présent, mais il n'a pas joué (choix de l'entraîneur).

Bartolé,

Génial ton idée! Mais je suis de ton avis, la chance va tourner - tôt ou tard. GO ON YOU FUCKING PIKES!

Beer,
Sacha

Monkey a dit…

Hi pikes,

C'est clair, il nous faut un entonnoir pour ajd. Faut baffer ces sarrazins !!!!

Buchet : je n'ai pas pris de jaune à Payerne.

Kiss

Anonyme a dit…

Je trouve que ton article est pas très correct...
Tu confond la chance et le talent en parlant du gardien de Payerne mais et un résultat mérité?
Penalty??? COmbien tu paye pour corrompre des arbitres pareillement?

Sacha a dit…

Salut anonyme,

Je me suis certainement mal exprimé, car tu as entièrement raison, le gardien de Payerne (ex Team-Vaud non?) est très très bon. Quand je parlais de chance, je faisais allusion à son arrêt de fin de match uniquement, où le ballon lui tombe dessus presque par hasard. Sinon, il est évident que son talent est indéniable.

Pour ce qui est du pénalty, là encore, je dois affirmer qu'il est vraiment tiré par les cheveux. Mais rassure-toi, on a subi la même injustice contre La Sarraz.

A bientôt, et bonne fin de championnat à vous!

Sacha