Notre sponsor

15 sept. 2008

Champvent - Espanyol 3-2 (3-0)

La victoire, ou le soulagement bienvenu d’un groupe qui doutait. Après avoir galéré son début de saison, Champvent trouve le moyen d’arracher une victoire précieuse. Une victoire jubilatoire qui extrait le FCC de la zone de purgatoire, une victoire qui fait un bien fou au moral, et qui pourrait propulser les champvannais vers des horizons autrement plus attendus.

10 minutes de folie.

Trois coups de boutoirs fougueux, trois estocades fatales, trois accélérations décisives auront suffit. Dix minutes de jeu, 3-0, la messe semblait dite, d’autant que le visiteur espagnol paraissait entravé dans un marasme étonnant. Peu percutant, dominé dans les duels, dépassé dans la jouerie – un registre habituellement maîtrisé – le FC Espanyol coulait face à des champvannais déterminés à qui tout semblait réussir. Le visiteur débutait réellement son match avec trois longueurs de retard. Un défi a priori insurmontable. Vraiment ?

Après ces dix premières minutes d’exemplarité totale, Champvent baissa discursivement le ton, cédant du terrain à un adversaire sonné, tout heureux de stopper l’hémorragie. Petit à petit, l'Espanyol reprit des couleurs, complètement dénué de tous pression inutile. Cette tendance se vérifiera inéluctablement en seconde période: disposés avec plus d'ambitions offensives, peuplant davantage le milieu de terrain, les visiteurs trouvèrent les ressources pour inscrire deux buts, en préservant une cage inviolée - malgré une salve d'occasions de break pour le FC Champvent.

Champvent s'impose donc face à l'Espanyol, et recolle au milieu du classement. De bonne augure avant un déplacement en Coupe Vaudoise mardi (Bursins, 20h), et surtout, avant la réception de l'excellent néo-promu Bosna Yverdon (jeudi, 20h).

____________________________________


Champvent: Chatton, Siragusa, Beso, Bardet, Bonzon, Ebangué, Yayla (69ème, Rameche), Fürst, Clément (84ème, Monteiro), Bencivenga, Castellino (74ème, Minic)

A disposition: O. Glauser (armée), N. Glauser (moitié blessé)

Buts : 1-0 Bencivenga (2ème), 2-0 Bencivenga (5ème), 3-0 Castellino (9ème), 3-1 Espanyol (52ème), 3-2 Espanyol (66ème)

Notes: Terrain du Battoir.... Terrain lourd..... Temps maussade, température presque hivernale.... 77 spectateurs.... Champvent sans Vanotti (pas qualifié), Ricardo (blessé), Hofmann (vacances), Reymond (blessé), Aksic (pas qualifié), Munoz (blessé)..... Menu de la buvette : Schubling, pâtes, salade, grillades (hmmm !), croissants aux amendes, pâtés à la viande, etc....



Trois points à savouer pour Sach' et Kim.

4 commentaires:

fabio a dit…

splendide !

ca y est GD est enfin en forme !

Anonyme a dit…

Croissant aux Amendes!!!!!!! je prend souvent des amendes et ça ressemblait pas a un croissant !!
Sinon j' aime bien manger des amandes c ' est excellent !!

Sacha a dit…

Ha, bien vu anonyme! Quelle faute à la noix...

Si tu t'identifies, je te paie volontiers une bière (ou un croissant) à la buvette.

Thanks,
Merci,
Sacha

David Glauser a dit…

putain l'm'nu d'la buveeeeeeeeeette!

z'êtes sûr que c'est pas ça qui a déconcentré le Cats en deuxième période?

pas d'crevettes à l'ail à la carte? ... ... ...