Notre sponsor

8 févr. 2008

Match aux cartes



Marcel Pagnol a dit: «si on ne peut plus tricher avec ses amis, il faut arrêter de jouer aux cartes». D’une rhétorique moins subtile, un habituel joueur du jeudi soir du bistrot de Champvent s’agace, sans vergogne, ni retenue : «celui-là peut crever, c’est le pire fouineur aux cartes !» Ambiance de carteux donc, où des matchs se règlent à grand coup de blasphème, et de regards douteux. Le monde du hasard des jeux de cartes, là où la liberté de tricher n’est pas une sinécure.

A l’heure où le poker à la Patrick Bruel fait basculer l’ire tapageuse des amoureux des cartes en un défouloir à pognon, le FC Champvent a tenu à maintenir sa tradition bien gardée, en organisant, vendredi dernier, un tournoi de chibre. Au revoir donc les tapis, check, ou quint flush. Et welcome back le bour, le nell et autres chteukr !

Au total, une centaine de joueurs se sont amassés dans le vétuste salle champvannaise, tous dotés d’ambitions personnelles clairsemées. La victoire à tout prix pour les uns, la joie de taper le carton pour les autres. Si certains se cachent derrière la barrière ludique des cartes pour parfaire leur amour à la clope et à la boisson, d’autres aiguisent leurs qualités, souvent fanfaronnes, de stratégistes qualifiés, que le hasard de la distribution des cartes n’affecte point, tant ils s'annoncent comme doués.

Après près de quatre heures de jeu, la victoire est revenue à un couple bien connu des instances du FC Champvent ; puisqu’ils les représentent eux-mêmes. Le Président et l’entraîneur de la première, Claude Meylan et Jean-Daniel Tharin, tout heureux de dominer l’adversité, et de repartir avec les fromages, et les trains de côtelettes des vainqueurs.

Heureusement, tout le monde n’a pas gagné, et la disconvenance parfaite du succès à Melon et Tonton a un nom: Mathieu Jaquemet. Grand joueur de cartes devant l’éternel, Jacko a réussi la (bonne ?) performance de finir rond, enfumé, et avant dernier au classement. Au bonheur des excuses stratégiques, Mathieu en connaît un rayon : «oui, mais David (ndlr Fürst) jouait n’importe comment !». Plausible ? Pas tellement, puisque l’année dernière, Mathieu avait déjà terminé... dernier !

Bref, merci encore à tous les joueurs qui ont soutenu notre club en participant à ce match aux cartes. A l’année prochaine pour un nouveau tour de triche, eh non, de chibre !


Voici le classement, de quelques lecteurs du blog (cliquez pour agrandir).




Mathieu Jaquement, à gauche, bien malheureux cette année encore... (cliquez pour voir la couche à Bardet!)

7 commentaires:

David Glauser a dit…

Yahooo, magnifique le Jack!

vous lui avez donne un prix j espere? pour la peine...

a quand le dictionnaire satirique du chibre selon le FC Champvent?

se prendre un Jack dans la gueule: finir dernier ou mieux, avant-dernier...

Marcelinho do Wolfsburg a dit…

notre dico satirique existe (déjà) aussi!


GILER : se prendre une lourde suspension.
Exemple : "Après avoir courru le 100m en un temps record, j'ai subi un contrôle anti-dopage et me suis fais Giler pour deux ans".... :-D


YéYéYER: faire le Judas.
Exemple : "Je vous quitte, je fais le Yéyé en allant jouer à 23,5km de chez moi (alors que votre terrain se trouve à 500m de ma porte d'entrée), avec des gars qui sortent sur Bulle les WE. (Ca n'a rien à voir mais c'est assez marrant quand même). En plus notre terrain n'est pas té-té"


THARINER : Fumer en cachette.
Exemple : "C'est simple de Thariner, suffit de se mettre derrière les arbres de la cour d'école à B-B-B-B-B-Baaaaoulmes à la récré". Ou une autre, "JDT sait bien Thariner lors des matchs, il se met derrière Mitchon!"


BURETTER : Se prendre une mine et enguirlander ses coéquipiers, avec détermination. (C'est radical en plus!)
Exemple : "J'ai pris une monstre Burette la semaine passée, ça a foutu la merde, mais depuis on joue bien mieux ensemble. D'ailleurs on a gagné 4-0 ce soir! YYEAH!"


RACACER : Ne rien comprendre. Ou confondre très profondément.
Exemple :
- "Allez les verts!"
- "Euhh... Arrête de Racacer Thierry (au hasard...), on joue en bleu....."
- "Ahh ouais, mais ils m'ont compris! Ha Ha Ha! Allez, à fond sur c'te boule les gars! Allez Allez on y va maintenant! A fond, la rage! Allez les rouges on y va"......


MONKEYNER (ou Luis Fabianiser) : Se faire expulser par l'arbitre alors que tu es sur le banc, et avoir le talent d'être voyant en même temps.
Exemple : "Vu que mes potes ne partageaient pas les gourdes alcoolisées avec moi, j'ai ouvert une mousse. L'arbitre m'a vu et je me suis fais Monkeyné :-( Bon, de toute façon je savais que j'allais me blesser pour la reprise."


FRIDOLER : Faire partie des 0.01% de personnes dans un pays et être fière.
Exemple : "Je m'appel Matthieu, j'ai pas de téléphone portable! Et j'en suis tout Fridolin!!!"



MUNICIPALER : Râler, hurler à fond et continuellement sur les arbitres.
Exemple : "J'ai plus de voix tellement j'ai municipalé sur c't'arbitre hier soir! Ch*er!"


DAVIDFUERSTER : Tourner en rond, faire son enterrement de vie de jeune garçon, tourner en rond, se marier, tourner en rond, faire un gamin, tourner en rond, changer de job, tourner en rond, fêter une promotion, le tout durant le même mois de l'année, et toujours et encore jouer, défendre ET centrer mieux que Willy Sagnol. Pour résumer le tout en deux seuls petits mots, être stressé quoi.
Exemple : "Purée je suis DavidFuersté avec mon job ces temps, je ne peux pas venir ce soir. Demain non-plus. Le 18 octobre 2029 tu fais quoi à midi?"


MELONER : Se prendre 3 voir 4 mines entre lundi soir et vendredi matin.
Exemple : "Aargh j'ai mal au plot ce matin, j'ai pris un Melon hier soir... J'étais avec Claude... Toujours la même chose. Bon je te laisse je vais aux WC. Tchô a+. Ggrrrr!"


BODAGER : Avoir mal au dos 106 semaines par année.
Exemple : "Coach je ne sais pas si je peux jouer ce soir, à cause de mon Bodago. Hier matin j'ai mis 45 minutes pour sortir du lit, après ça allait mieux mais maintenant j'ai de nouveau un peu mal... On verra ce soir mais je pense que c'est bon, même si je mets actuellement 15 minutes pour me lever de ma chaise... Je vais téléphoner à Serge voir comment il fait lui. On verra mais tu peux compter sur moi ........ pour le début du match au moins" (...)


CHATT(ON)ER : empêcher les corps étranges de rentrer par la lucarne.
Exemple : "Au lieu de tchatter sur msn hier soir, j'ai été m'entraîner à Chatt(on)er au terrain. Y a plein de nanas qui m'ont demandé mon adresse mail." (Ha Ha Ha…) :-D

Bartelinho a dit…

TYTYER ou GOLAYER : Marquer des goals d'Anthologie.
Exemple : Vanotti a Tytyé (ou Golayé) deux ou trois fois pendant le 1er tour.

Monkey a dit…

... merci Sachet pour la photo :(

David Glauser a dit…

oui, merci Sachet pour la photo! =)

David Glauser a dit…

quelqu un a-t-il une definition pour l expression "tirer une gueule de Bardet" ou "Bardetiser" ???

Cat a dit…

GG Marcelinho do Wolfsburg !!!
Trop drôle !


"Bardetiser" avoir une belle tête de vainqueur !!!

A ce soir :(

x_x