Notre sponsor

12 mai 2007

Champvent II - Veyron-Venoge 0-1

Samedi 12 mai 2007
4ème ligue, groupe 4
Champvent II - Veyron-Venoge 0-1 (0-0)

_______________________________________________________

Quand les mots ne suffisent pas

Il est difficile de trouver les mots justes. Malgré le bon nul de la semaine dernière face à Bonvillars, les vieux démons de "la deux" semblent toujours hanter les esprits. Presque à dessein, la deux s'est encore inclinée sur le plus petit des écarts. La défaite, cruelle, stigmatise à nouveau la fébrilité de Champvent II.

Au niveau du jeu, Champvent II a connu une entame de match plutôt difficile. Néanmoins, les joueurs du duo Grandjean/Glauser ont eu le mérite de réagir - pour dominer la seconde période.

Encore de grosses occasions gâchées

Les occasions, plutôt équilibrées quantitativement, ont largement été pour Champvent qualitativement. Mais encore une fois, la manque cruel - et carrément navrant - de réalisme offensif a coûté la victoire aux champvannais. Par trois fois d'ailleurs, Champvent a galvaudé d'incroyables occasions de but. La suite, prévisible, se passe de commentaires.






Poget, Daburon et Aebischer (de g. à d.) n'ont pas trouvé la faille samedi soir.






La saison de Champvent II pourrait être symbolisée par l'action de Michaël Daburon (auteur d'une excellente prestation samedi soir) à l'heure de jeu. Après un effort solitaire génial, le "6" champvannais verra son envoi repoussé par l'intérieur du poteau. Stéphane Morier, bien placé au rebond, n'arrivera pas à ajuster sa frappe à temps. Tout un symbole, tant ce manque de réalisme est symptômatique de la saison de Champvent II.

La dernière ligne droite

A cinq matchs du terme du championnat, "la deux" semble dangereusement s'enfoncer dans les bas-fonds du classement. Christophe Aebischer et les siens sont dorénavant condamnés à finir en beauté, faute de quoi ils pourraient se retrouver relégués en 5ème ligue. Triste, tant la qualité des joueurs composant le groupe semblent évidents.

Pour éviter ce désastre, une réaction d'orgueil est attendue, et ce, dès dimanche prochain. Il faudra en effet que David Grandjean trouve les mots justes pour revigorer ses troupes à l'aube de la prochaine échéance, dimanche à Grandson (14:30). Pourquoi? Car Champvent y jouera sa survie.

Vaincre ou mourir

Face au bocans, antépénultièmes au classement, les champvannais pourraient, en cas de défaite, se retrouver à 7 points de son adversaire du jour. Une défaite qui serait quasiment synonyme de relégation.

En analysant le tableau ci-dessus, nul besoin de dire que "la deux" jouera le match de sa saison dimanche prochain...






Champvent II: Clot, Thévenaz JF, Tanner, Thévenaz Gil, Pfander, Daburon, Poget, Ravussin, Aebischer (cap), Morier, Vial (79ème, Romane)

Buts: 0-1 Veyron-Venoge (77ème)

Notes: 40 spectateurs... Temps agréable... Pelouse magnifique... Absences de Mathieu Jaquemet et Matthieu Glauser (suspendus)... Expulsion d'un visiteur pour faute de dernier recours... Spaghettis bolognaise à la buvette...

5 commentaires:

Tim a dit…

Sacha, je comprends pas, il y a bien un seul relégué par groupe, non, vu les résultats en 2ème ligue inter ?

Je me trompe peut-être, ou alors as-tu d'autres infos ?

Bon match à Pied-du-Jura, ramenez trois points cet après-midi!!

Sacha a dit…

Ciao Tim,

Oui, je pense que tu as raison pour la relégation.

Mais tant que rien n'est sûr, mieux vaut se sauver sur le terrain. D'autant que cette équipe en a largement les moyens!

Même si je pense que vous êtes déjà sauvés, votre nul de ce matin devait être rageant, surtout l'égalisation...


A+
Sacha

Melon a dit…

Salut Tim!

Les avant-derniers de 4ème ligue ne sont pas seulement conditionnés pas les résultats de 2ème inter.

En cas de création de M21 (par exemple, comme prévu à Lausanne), un avant-dernier de 4ème ligue serait relégué.

Vraiment dommage et rageant ce match nul dimanche matin!!! Il reste encore des points à cueillir !!

A+

Bod a dit…

Salut,

je veux juste remercier tout les gens qui était autour du terrain samedi soir, continuez à venir nous soutenir nous avons besoin de vous pour nous sauver de cette éventuelle relégation.

Merci et continuez comme ça vous êtes géniaux!

Bod, serge ou alors Balack (le dernier est sortit samedi...)

Tim a dit…

Ah oui, juste, il y a les -21 encore!

Merci pour les infos, vénérable président du FCC (ça te fait le même titre que Coutaz, ça !)

Pour dimanche matin, on méritait rien d'autre, mais on va s'en sortir, comme d'habitude avec les Grenouilles...