Notre sponsor

29 nov. 2011

Oui, bien sûr, Albino a marqué

Albino Bencivenga est une légende. Une sommité du football nord-vaudois. Depuis tant d’années, son nom rime avec efficacité, constance et humilité. Depuis tant d’années, il enfile les buts; que ce soit à Yverdon, à Echallens ou à Champvent.

Devant le but, l’homme sait tout faire, et il le fait mieux que quiconque, loin à la ronde. Bencivenga est un esthète du jeu, il n’est jamais dans l’excès, rarement dans le rouge, l’élégance est son prénom, la classe son nom, l’obédience à Roger Federer, désolé pour la comparaison futile. Lorsqu’il touche le ballon, les onomatopées se succèdent, les oh s’enchaînent, les ah se suivent, et lorsqu’il s’exécute, le silence devient maître, on se tait, pour s’extasier devant une démonstration d’émerveillement. L’homme est unique, génialement vôtre, un transmetteur de rêve. Mais ça, tout le monde le savait déjà.

A tel point qu’il a été prêté à Yverdon-Sport, pour la fin de l’année civile. Mais ça aussi, tout le monde le savait déjà.

L'incertitude, finalement, c’était simplement de savoir si Albino allait marquer contre Baulmes. La réponse est désormais connue de tous; mais elle ressemble, après-coup, à une banalité dans le monde de Bencigol car oui, il marque partout où il passe.

L’autre inconnue, peut-être, c’est de savoir où Bencivenga va poursuivre son parcours footballistique. A Yverdon, à Champvent ou ailleurs, peu importe, tant qu’il continue à émerveiller. Et quoi qu'il fasse, on pourra toujours dire qu'il a été des nôtres, qu'il est l'ambassadeur du FC Champvent, et qu'on en est plutôt fier.



Albino Bencivenga marque partout où il passe


3 commentaires:

Sacha a dit…

Oui, je m'emballe un peu. Et non, je ne fais pas le lèche-cul pour qu'il reste, car Albi sait très bien ce que je pense de lui.

Anonyme a dit…

En parlant de Federer, Albino a mis sa casquette sur footmag lors de son interview.......

Un ami de la buvette a dit…

Bel hommage! Et quelle classe Monsieur Albino!

Des joueurs comme ça on en redemande, sachant que ça ne court pas les rues encore moins les terrains!

Dernière chose, reste parmi nous (à Champvent) ;-)