Notre sponsor

25 mai 2010

Champvent - La Sallaz 5-3 (5-1)

Samedi 22 mai (19:00)
2e ligue groupe 2


Une semaine après avoir touché l'extase ultime, atteint le paroxysme de la gloriolle personnelle en empochant la première Coupe Vaudoise de son histoire, le FC Champvent devait assurer son retour sur terre, la redescente de son nuage de la Coupe pour retrouver le terre-à-terre plus ouvrier, moins fêtard, moins festif du championnat.

Même avertis, les joueurs du FC Champvent peinaient à se focaliser sérieusement sur cette partie à l'importance dérisoire, aucune des équipes n'ayant quoi que ce soit à gagner, ni à perdre. Preuve de ce manque d'engouement, le sujet de préoccupation primordial lors de l'échauffement était de connaître le résultat de Bavois-Baulmes...

Un départ foudroyant

Malgré tout, Champvent entra brillamment dans le match, profitant des errances d'un adversaire qui avait également la tête dans d'autres parages. Champvent jouait, pressait, passant cinq buts variés à un adversaire amorphe. Pour le second match de championnat consécutif, les hommes à Jean-Daniel Tharin enfilaient donc trois buts à son adversaire durant le premier quart d'heure! Le duo Vanotti-Bencivenga cartonnait, se trouvait facilement, tout en étant idéalement appuyé par un milieu de terrain travailleur.

Soigner l'aspect défensif

Mais à cette excellence offensive s'oppose une maladresse défensive qui devient carrément inquiétante. Les 13 buts encaissés lors des quatre derniers matchs de championnat tendent à prouver ce catastrophisme défensif. Avec les qualités évidentes de son jeu offensif - qui apprend d'ailleurs à se diversifier au fil des matchs -, Champvent se simplifierait sérieusement la tâche s'il savait se montrer plus affûté et plus pointilleux en phase défensive.

Après avoir mené 5-0, Champvent a ensuite (mal) géré ses efforts, laissant le soin à son adversaire de se faire plaisir, et de remonter petit à petit un déficit qui était pourtant insurmontable. Dommage, car les premières 40 minutes du match laissaient entrevoir un match magnifique pour le vainqueur de la Coupe Vaudoise.

Terminer en beauté

La première équipe du FC Champvent doit maintenant se concentrer sur sa fin de saison avec en ligne de mire, une cinquième place à aller grapiller. Cette quête débutera dimanche prochain à Granges-Marnand.
______________________

Champvent: Chatton; N.Glauser, Beso, Bonzon, Siragusa (64e Balla Zambo); Rameche (74e Miranda) Lauper, Hofmann (62e Minic), Clément; Vanotti, Bencivenga

Buts: 1e Vanotti 1-0 (16); 4e Bencivenga 2-0 (37); 14e Lauper 3-0 (2); 32e Bencivenga 4-0 (38); 38e Bonzon 5-0 (3); 44e La Sallaz 5-1; 54e La Sallaz 5-2; 64e La Sallaz 5-3

Notes: Terrain du Battoir, 90 spectateurs... Arbitrage qui n'avertit personne, sauf erreur... Champvent sans Ad. Bencivenga (blessé), Munos (privé), Yayla (privé)... Menu de la buvette: grillades... Présence de l'adversaire à la buvette: très bien... Propreté du vestiaire adverse: très bien... Caisse de bière offerte par: Fabio, merci... Champvent encaisse au moins trois buts en championnat pour la 4e fois consécutive... Pas de Hasta Siempre à la fin du match (désolé)...

4 commentaires:

bart a dit…

Des problèmes défensifs? Il n'y a pas de question à se poser : Il manque BARDET! Point.

1er tour : 17 buts encaissés avec Monkey dans l'axe,
2ème tour : 23 déjà encaissés, et il reste deux matchs, puis vs Atlantic Vevey et Baulmes les matchs ne se jouent pas.


GO ON YOU PIOCHES!
Finissez en beauté ce championnat

Anonyme a dit…

c'est pas O.Glauser qui était au but mais Chaton.. merci

Anonyme a dit…

Et pourquoi pas le Hasta Siempre ???

Sacha a dit…

Ah oui, 1000 excuses à Chatton! J'ai fait ce compte-rendu trop hâtivement.

Pour ce qui est du Hasta Siempre, ben après une deuxième mi-temps aussi catastrophique, personne n'avait vraiment envie de faire le cri -- surtout pas moi. Et je m'en excuse d'ailleurs, ce n'est pas une très bonne attitude. M'enfin.