Notre sponsor

30 mars 2010

La langue de bois de la 2e ligue

Dans le football de talus comme dans toute entreprise moderne, la communication tient une place de plus en plus importante, pour ne pas dire prépondérante. La comm' se mue en une arme d'importance primordiale et dans certains cas, un outil désagréablement godichon.

Dans toutes les entreprises modernes, on ne communique jamais de manière identique avec un client ou avec un fournisseur, ni avec un partenaire ou avec un concurrent. En quelque sorte, on communique ce qu'on veut, à qui veut.

Dans le football, c’est devenu la même rengaine.

Dans un article du journal La Région (voir ci-dessous), certains clubs de 2e ligue allient la langue de bois avec une sournoise habileté. Quand il s'agit de communiquer avec la presse, on joue la carte de la modestie, pour se montrer sous ses meilleurs auspices philanthropiques de club formateur, de généreuse entité sociétaire donnant sa chance à tout le monde. On ne prend pas risques – surtout pas – au risque de passer pour un loser attitré ou de souffrir d’une avanie future. On joue gaiement la carte du tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.

Lorsqu'ils sont interrogés sur leur volonté de promotion en 2e ligue interrégionale, quelques clubs ambitieux se montrent subitement d’une prudence rare, fébrile, laconique, presque maladroite et malhabile.

Sans vouloir entrer dans la confrontation, le FC Orbe stipule que "sa politique de non rémunération et de faire avec les gens de chez nous ne changerait pas" en cas de promotion.

Vraiment?

Depuis une année, le FC Orbe a fait un recrutement audacieux, en adéquation parfaite avec ses objectifs. Les arrivées le confirment: L.Cabacas (Lausanne), C.Cabacas (Lausanne), A.Carregnato (Lausanne), M.Carregnato (Lausanne), J.Barrier (France), M.Carvalho (France), Q.Krasniqi (ex-centre formation de Sochaux?) ainsi que E.Alves (Orbe) et K.Goncalves (Orbe). Pour une ville de 6’000 habitants, ça fait, somme toute, peu de "gens de chez nous". Personne ne contredira. Du coup, peut-on vraiment croire que le FC Orbe ne ‘’sait pas’’ s'il veut vraiment évoluer à l'échelon supérieur, ou est-ce simplement pour se détacher de toute pression supplémentaire?

Puisqu’il ne s’agit là que d’un exemple parmi tant d’autres, nous ne sommes pas ici pour critiquer le FC Orbe, et encore moins sa politique - surtout lorsque l’on connaît le passé de ce club qui rêve ardemment de retrouver, coûte que coûte, sa gloire d’antan. Une promotion doit même être un objectif assumé pour ce club, surtout au vu de son pouvoir d’attractivité, à sa capacité à enrôler des joueurs talentueux et à ses infrastructures pile-poil-nickel-chrome. Le club urbigène se développe constamment depuis quelques années maintenant, avec un succès évident qui ne doit rien au hasard.

On peut simplement regretter ce manque de franchise dans le foot de talus et cette fâcheuse faculté à tromper son public.

Communication, quand tu nous tiens…





FC Champvent on Facebook




9 commentaires:

Anonyme a dit…

Orbe c'est l'équipe la moins aimée du groupe... Tout le monde te le dira... Pas besoin de leur passer la pommade après la critique...

Tout le monde a des repproches a se faire d'ailleurs. Bosnia, La Sarraz, Prilly, tous pareil!!!! Et je ne suis pas pour Champvent en plus!!

Blablazhinho a dit…

Excellent ! splendide !

Merci ! Ca relève un tant sois peu le "niveau" des médias du coin...

Sacha a dit…

A mon avis, ça n'a rien à voir avec les médias du coin (que je trouve par ailleurs excellents), mais plutôt avec ce que les clubs leur racontent!

Anonyme a dit…

Hello Sacha,

Tu as certainement raison quand tu dis que certaine fois certains club on la langue de bois. Pour tout le respect que j'ai pour toi je pense que tu es assez intelligent pour comprendre que si les club annoncent haut et fort leurs ambitions de montée tout les autres vont le prendre pour des arrivistes et qu'isl sous estime les autres club du groupe. Nous pouvons constater que le groupe 2 est bien plus équilibré que celui du groupe 1. Il est difficile de dire le quelle des 6 premiers en excluant Echallens de montée selon le règlement. Je trouve normal que les dirigeants ne mette pas de pression sur leurs équipes en voulant faire la montée à tout prix nous avons pu constater par le passé avec certaines équipes ex le mont que ce n'étais pas si facile et qu’ils étais mal vu du à leur arrogances. Encore un petit point à préciser l'époque d'Elmaroubi c'est du passé pour Orbe en tout cas pour la 2ème ligue je tiens à remettre les pendules à l'heures en précisant que tout les joueurs actuel du FCorbe ne touche d’argent si ce n'est des primes de présence à l'entraînement et aux match et je te promet que ça ne suffit pas pour payer une tournée à toutes l'équipe de champvent si on le voudrait. Actuellement au seins du Fcorbe il y a des joueurs de qualité qui sont chez plus par amitié que autres.
Qu’on aime ou pas le FCorbe c'est une chose par contre tu le sais bien que tu peux avoir du caractère pendant le match et être un tout autre homme en dehors je pense que vous les avez aussi chez vous. Voilà Sacha je voulais mettre un terme à cette mini polémique pour que le match retour ce passe dans un bon état d'esprits et que nous puissions après le match boire tout ensemble une ou plusieurs bonne binoches !!

Bonne chance à vous !!!

Valdé

Sacha a dit…

Hello Valdé,

Merci pour ton commentaire et ces précisions.

Comme je l'ai écrit dans mon message, le FC Orbe a clairement le droit de prétendre à la promotion pour plusieurs motifs évidents. D'abord, la qualité des joueurs. Ensuite les infrastructures. Mais surtout, pour le dynamisme du club, qui progresse à vue d'oeil.

Comme tu l'as écrit, qu'on aime le FC Orbe ou pas, on ne peut pas nier son développement rapide et efficace. Je trouvais simplement fastidieux de lire que la promotion n'était pas un objectif en soi - d'où l'article.

Pour moi, le FC Orbe a tout pour bien faire, alors pourquoi ne pas assumer ce rôle?

Et attention, je ne suis pas ici pour écire qu'à Champvent, on fait tout juste. Loin s'en faut. Nous avons aussi une politique qui nous permette actuellement de nous maintenir en 2e ligue. A nous de faire en sorte que ça dure le plus longtemps possible.

Pour la caractère sur le terrain, je reconnais sans problème être parfois (souvent?) relativement stupide... Mon entraîneur et mes coéquipiers me le rappellent assez souvent d'ailleurs... :-)

Quant aux bières d'après-match, j'en bois très volontiers quelques-unes avec toi, car tu es certainement une personne que j'apprécie beaucoup.

Si je ne me fais pas de doute pour le FC Orbe, j'espère qu'à Champvent, on aura réussi à maintenir le cap pour que ce Champvent-Orbe du 18 avril soit le choc du weekend!

A très bientôt j'espère,
Sacha

Anonyme a dit…

Pas d'argent au FC Orbe, JUSTE des primes de présence ^^^^^^

cherchez l'erreur !?

Anonyme a dit…

Très simple et complètement transparent. 500 francs le point pour l'équipe et l'encadrement. Si on compte un contingent de 22 joueurs pas de quoi inviter sa copine chez Rochat... de plus chacun paye ses cotisations ainsi que les cartons pour anti sportivité.

Voilà comme cela c'est clair.

Adrian

Valdé a dit…

Hello Sacha,

Merci pour ta réponse, tu peux déjà préparer les bières et les mettre au frais !!!

Que le meilleure gagne lors de ce derby qui s'annonce explosif !! Dit à Yéyé que Weidmann voudrait conclure sa carrière footbalistique en lui mettant un dernier goal.

Bonne suite.


Valdé

Anonyme a dit…

Bien, au moins c'est clair et transparent...

Faut ratisser large, avis aux amateurs (de genève, de france ou d'ailleurs...)(y a neuch aussi...) (pis fribourg, jura,...)

peut mieux faire...