Notre sponsor

10 nov. 2008

Champvent - Prilly 1-4 (1-2)

Samedi, 8 novembre 2008 (19h)
2ème ligue, groupe 2




Champvent rate complètement le coche, et s’incline lourdement face à un brillant FC Prilly.

1-4, sec et sonnant. Le score est sans appel – mais ô combine logique – tant l’addition aurait pu s’aggraver pour des chanvannais en panne totale d’inspiration, et carrément démunis dans le secteur de la combativité.

Invaincus en championnat depuis sept matchs, le FC Champvent s’est peut-être vu trop beau, trop vite, certainement persuadé que sa dynamique actuelle suffirait à étouffer les espoirs d’un FC Prilly jusqu’alors englué en position de reléguable.

Prilly trop fort.

Mais samedi soir, Champvent a trouvé plus fort que lui. Plus déterminé, plus volontaire, et tout simplement supérieur dans tous les domaines, le FC Prilly a donné une véritable leçon de football à son adversaire. Des chanvannais qui n’ont pu sauver les apparences que sur quelques brillantes interventions du dernier rempart Alexis Chatton, faute de quoi l’addition aurait été beaucoup plus lourde.

En début de match pourtant, les brillants analystes aurait vu une tendance encourageante se dégager imperceptiblement des travées du stade du Battoir : d’un côté, un FC Prilly qui manque un pénalty (5e), puis, un FC Champvent qui ouvre le score (25e) – contre le cours du jeu, faut-il le préciser – sur un subtil lobe de Vanotti. Certains y auront vu l’aubaine bienheureuse : la chance avait, semble-t-il, choisi son camp.

Que nenni. Nullement déboussolés par ce coup du sort, les Oursins de Prilly se sont alors livrés à une exemplaire diction de démonstration, tant du point de vue technique que tactique. Solide jusqu’au bout des crampons, l’équipe lausannoise aura, de par son impressionnant sens du jeu, donné le tournis à une défense chanvannaise peu reconnaissable.

Deux minutes décisives.

Alternant un jeu court à de longues ouvertures astucieuses dans le dos de la défense, les Oursins n’auront mis que deux minutes en première mi-temps pour inverser la tendance, passant d’un 1-0 déficitaire, à un 1-2 irréversible. Deux minutes, deux accélérations, ou deux approximations défensives, et la messe était dite. Il était dit que Champvent ne reviendrait jamais dans la partie.

Heureusement, il reste un dernier match (Coupe Vaudoise, mercredi soir à 20h30 à Champvent) pour tenter d'effacer cette terne prestation.
___________________________


Champvent : Chatton, Siragusa (50e, Castellino), Rameche, Bardet, Bonzon (75e, Hofmann mais où est passé le maillot n°9 ?), Reymond, Fürst, Clément, Bencivenga, Aksic, Vanotti (46e, Munos)

Buts: 1-0 Vanotti (25e), 1-1 Prilly (35e), 1-2 Rameche (csc, 36e), 1-3 Prilly (66e), 1-4 Prilly (76e)

Notes: Terrain du Battoir.... Terrain gras.... Temps frais.... 100 spectateurs.... Champvent sans Nicolas Glauser (blessé), Beso (malade).... Pénalty manqué par Prilly (5e).... Sortie sur blessure d’un défenseur adverse, qui s’est méchamment ouvert la lèvre après avoir reçu un coup de pied d’un de ses partenaires..... Présence de David le Coréen dans le public, ça fait plaisir.... Menu de la buvette : magnifiques fondues, merci à toutes les personnes impliquées !.... Article sur cartonrouge disponible ici....


Présence du FC Prilly à la buvette : Bonne, merci au comité et aux quelques joueurs venus partager une fondue.




Nicolas Glauser (blessé, à gauche), et Sébastien Bardet: une défaite pour finir le premier tour du championnat.




Fouad Rameche, bien malheureux sur le csc synonyme de 1-2




David Fürst n'a pas pu jouer un mauvais tour au FC Prilly.

3 commentaires:

bart a dit…

dommage, on aurait pu passer l'hiver sur une superbe fin de championnat. Vraiment dommage

David Glauser a dit…

merci pour la ptite ligne big Sach!

j aurais eu la chance de voir pas mal de goals au moins! pas forcement du bon cote mais bon..

a plus dans l bus,

D

David Glauser a dit…

merci pour la ptite ligne big Sach!

j aurais eu la chance de voir pas mal de goals au moins! pas forcement du bon cote mais bon..

a plus dans l bus,

D